Des “faucheurs de chaises” d’Attac placés en garde à vue

INTERPELLATIONS
Bref
Jean-Marie Leforestier
15 Jan 2016 0

Interpellé à son domicile et placé en garde à vue pour “une réquisition de chaises” à l’agence BNP de la rue de la République, c’est le sort réservé à Antoine Richard ce matin. La nouvelle a été donnée par l’association Attac qui appelait à cette action symbolique et dont il est un militant bien connu.

Selon la femme d’Antoine Richard, Anne-Marie Daune-Richard, “cinq policiers sont venus le chercher à la suite d’une plainte de la banque. Il avait reçu auparavant une convocation des policiers par téléphone d’un jour pour le lendemain. Il a cherché à les joindre afin de décaler son rendez-vous mais ils n’ont jamais pu retrouver son correspondant. Ils ont donc dû croire à un refus d’obtempérer.” Un autre militant, Mathieu Laurentin, a lui aussi subi le même sort, indique l’association.

Le 6 novembre dernier, treize chaises avaient été subtilisées à la BNP. Cette action s’inscrivait dans le cadre de la COP 21. Ils répondaient ainsi à un appel à la réquisition citoyenne de 196 chaises, comme autant de pays participants à la conférence. Le but était de dénoncer la faiblesse de l’engagement des nations dans la lutte contre les dérèglements climatiques. Un rassemblement de soutien aura lieu ce vendredi à 17 h 30 devant le commissariat Noailles.

Actualisation à 14 h 36 : ajout du témoignage d’Anne-Marie Daune-Richard et du rassemblement de soutien.


A la une

La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...
La marche contre les boues rouges lance l’année cruciale d’Alteo
La pression ne faiblit pas. Ce dimanche, trois associations organisent à Mange-Garri une "marche contre la pollution des boues rouges", à laquelle se joindra...
Joissains en appel : “Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République”
C'est un cri du cœur expulsé après près de cinq heures d'audience. "Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République...
La feuille de route du préfet Dartout pour une grande métropole d’Arles à Saint-Zacharie
Le document tant attendu par les élus est enfin arrivé. Le préfet des Bouches-du-Rhône vient de remettre ce mercredi au gouvernement son rapport sur la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire