Cyril Coulard ou le « fils botanique » du Père Blaize

Vu sur le web
Bref
Clémentine Vaysse
2 Fév 2017 1

« À Marseille, un pharmacien boosté aux herbes ». Dans une série sur « les réalités de la vie commerçante dans toutes la France »,  Libération dresse des portraits dont celui du repreneur de la célèbre herboristerie du Père Blaize, à Noailles. Cyril Coulard a repris il y a trois ans l’institution familiale. Il sort alors tout juste de ses études mais connait déjà la maison. Le jeune homme devient le successeur de Martine Bonnabel-Blaize : « Dès qu’on s’est rencontrés, le match était fait, assure-t-il. Comme le dit Martine, je ne suis pas son fils biologique mais son fils botanique «  explique t-il. La boutique a fêté en 2015 ses 200 ans, et est la dernière herboristerie « légale » du fait de l’interdiction de la profession en 1941. Juste avant ce bicentenaire, elle s’était offert quelques travaux et un nouveau site internet lui permettant de vendre ses plantes bien au-delà de Marseille.

Source : Libération

A la une

La relance accélérée du PPP des écoles paraît mal engagée
En février dernier, le tribunal administratif décidait d'annuler la délibération actant le recours au PPP, partenariat public privé à un milliard d'euros, pour la...
Le cas Benoît Payan, point de crispation de l’union de la gauche marseillaise
Tout occupé à son union inédite et nourrie d'horizontalité, le mouvement pour un "rassemblement inédit" de la gauche se détourne pour le moment de...
Les dossiers chauds du conseil municipal du 16 septembre 2019
D'abord la foire de Marseille, fin septembre, puis la rentrée politique. Depuis vingt ans, le rituel est quasi immuable avec seulement deux conseils municipaux...
Soutenue par Jean-Claude Gaudin, Martine Vassal espère éviter la « guerre des droites »
Le secret de polichinelle n'en est plus un. Après plusieurs mois de faux suspens, Martine Vassal a annoncé sa candidature aux élections municipales, vendredi...
L’étrange évacuation des habitants du 36 rue Curiol
"La Fondation Abbé-Pierre aimerait avoir des explications de Marseille Habitat sur le cadre légal de l'expulsion du 36 rue Curiol." En quelques mots mesurés,...
Plombé par un chantier coûteux, Artplexe délaisse l’art et l’essai pour le cinéma commercial
Il est le cinéma censé amorcer le renouveau de la Canebière. Artplexe, dont les travaux font face au kiosque des Mobiles, s'écarte soudainement de...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LNLN

    Aaaaaaaaaaaah ! Enfin ! Un article cool, positif, qui sent bon la tisane et le romarin (comme la boutique), qui célèbre la réussite et la bonne alchimie. Du bien du beau du bon enfin chez nous ! Je finissais par déprimer grave avec tous les articles réalistes mais flippants et avec tous les posts tout aussi flippants de vérité de bons jugements.

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire