Bastion social : des militants condamnés mais la motivation raciste n’est pas retenue

Confirmation
Bref
Jean-Marie Leforestier
1 Oct 2018 0

La cour d’appel d’Aix-en-Provence n’a finalement pas suivi les réquisitions de l’avocat général qui lui demandait de retenir la motivation raciste comme circonstance aggravante. Cela ne l’a pas empêché de condamner deux militants fondateur du Bastion social, un groupuscule d’extrême-droite, à six et quatre mois de prison ferme pour avoir frappé deux hommes au printemps dernier. Ces militants avaient tous deux écopé de six mois de prison en première instance.

L’une des victimes, métisse, s’était entendu dire par le duo “toi, tu es ciblé”. L’avocat général avait jugé “fort vraisemblable” que les violences soient survenues “sans autre raison que son origine antillaise”. L’autre victime, gendarme, avait auparavant fait remarquer aux militants qu’il trouvait “osé” le fait de coller des affiches aux propos racistes devant une caserne.

Source : AFP

A la une

Face à la rocade L2, les damnés de l’autoroute n’entendent plus se laisser faire
Ce mercredi, certains habitants des Castors de Servières (15e) ont entendu de joyeux klaxons. Pas ceux des habituels bouchons qui s'étirent sous leurs fenêtres,...
L’inéluctable fermeture de la centrale à charbon de Gardanne
Ouvrir la voie du dialogue, après les déclarations de principe. Les élus du pays de Gardanne, maire, parlementaires et représentants des collectivités étaient vendredi...
L’opacité du méga contrat de l’eau de Marseille à nouveau critiquée
Pour sa première séance en tant que présidente de la métropole Aix-Marseille Provence, Martine Vassal (LR) a trouvé en tête de l'ordre du jour...
Accusé de construire sans autorisation, Ricciotti plaide le génie sans limite urbanistique
"Ce qui fait la renommée de tous mes projets, c’est leur dimension expérimentale". Rudy Ricciotti, Grand prix national de l’architecture en 2006, auteur du Pavillon...
À Marseille, l'”ancien monde” ne craint plus La République en marche
Poignées de main chaleureuses, cigarillo aux lèvres, petites blagues décontractées, Dominique Tian est ici chez lui et il entend bien le montrer. Vendredi 12...
Martine Vassal bricole un agenda environnemental à un milliard d’euros
Moins d'un mois. C'est le temps record qu'il aura fallu aux équipes de la métropole pour se greffer sur l'agenda environnemental du conseil départemental....

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire