Au Pôle emploi de Mourepiane, un “escape game” pour les chômeurs

Vu sur le web
Bref
Clara Martot
21 Nov 2018 2

Ils sont une trentaine à avoir accepté la “mission” lancée par le Pôle emploi de Mourepiane (16e), et rapportée par le quotidien Libération. L’agence a en effet jugé “innovant” d’embarquer des demandeurs d’emploi à bord d’un “escape game” qui, d’énigmes en énigmes, dévoile les secrets du… secteur maritime. Méconnu et en pleine “renaissance”, selon Christine Bugliani, responsable des agences marseillaises de Pôle emploi, le secteur recrute, et “l’escape game permet de sortir de la logique du CV”. Et ainsi d’élargir les profils des futurs candidats.

Sur cette agence à deux pas du port de l’Estaque, “ne restait plus qu’à aménager un parcours dans différents conteneurs”, conclut Libération. Et une fois sonnée la fin du chronomètre, les demandeurs d’emplois se réunissent autour d’un conseiller pour discuter des différentes filières. “On n’est pas encore sur de gros volumes de recrutement, mais il y a un potentiel” promet Christine Bugliani.

Source : Libération

A la une

Un mois après le drame rue d’Aubagne, le débat sur l’habitat indigne s’impose à la métropole
Le débat politique se déplace et l'action avec. À la suite du report en urgence par Jean-Claude Gaudin du conseil municipal prévu lundi, c'est...
Le temps de travail des agents municipaux met une nouvelle fois la pagaille à la cantine
Jeudi, pique-nique. Vendredi, c'est l'inconnu. Lundi, le grand trou noir. Le menu de la cantine de ces prochains jours ressemble à de l'emmental. Avec...
Martine Vassal paye de nouveaux vestiaires à 1,8 million au Cercle des nageurs
Combien coûtent des vestiaires de champions olympiques ? Si l'on en croit le rapport qui sera soumis au vote vendredi en commission permanente du...
17 ans plus tard, le tramway vers la place du Quatre-Septembre fait son grand retour
À Marseille pour que les choses bougent, il faut parfois prendre un peu d'avance. Il en est ainsi du tronçon de tramway qui doit...
« Notre préjudice s’élève à près d’un million et demi d’euros de marchandises volées »
"C’était open-bar pour tout le monde. Même les gens installés à la terrasse d’à côté sont venus se servir !" Samedi en fin d’après-midi,...
Vice-président LR du département, Thierry Santelli loue un taudis à Saint-Mauront
"Péril grave et imminent", "interdit à toute occupation". Ces mots, devenus récurrents, frappent un logement loué par Thierry Santelli, conseiller municipal Les Républicains et...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. LNLN

    Et donc après, y a plus qu’à traverser la rue ?

    Signaler
    • leravidemiloleravidemilo

      Ben non, après on s’embarque, on prend le large, on bosse certes mais au moins, on voit du pays.
      Dans le cadre de la nécessaire mutualisation des moyens et de la forte mobilisation de toutes les institutions indispensables à la résolution des lourds problème de la ville, pôle emploi Mourépiane serait bien inspiré de créer une annexe quai du port. Il y a là une avancée du quai, en face de l’hôtel là, qui permettrait d’installer les containers. Et si cette nouvelle méthode permet bien “de sortir de la logique du CV” afin “d’élargir les profils des candidats”, il y aurai là de quoi former un bel équipage du navire, pour ce secteur à fort potentiel d’emploi. Il ne fait aucun doute que nombre de marseillais viendraient fêter le départ de ce navire comme il se doit, créant enfin un évènement positif pour la ville, et son effet médiatique…
      Je dis ça je dis rien, mais c’est quand même une idée à creuser!

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire