Après la légionelle, une nouvelle bactérie détectée dans plusieurs logements d’Air Bel

Contaminé
Bref
Clara Martot
28 Déc 2018 0

La Marseillaise fait état dans son édition du jour des premières conclusions rendues par Gauthier Gorny, expert mandaté par la Cour d’appel d’Aix-en-Provence pour analyser l’eau de la cité Air Bel. Dans les canalisations de trois logements de la résidence, déjà contaminée par la légionelle, des “bactéries coliformes” ont été détectées les 19 et 20 décembre derniers. Un message envoyé par l’expert aux avocats des habitants, que Marsactu a pu consulter, recommande ainsi “fortement (…) l’arrêt d’utilisation” des trois éviers identifiés à ce jour.

Les bactéries coliformes, souvent d’origine fécale, peuvent représenter un risque pour la santé. Le Code de la santé publique stipule que deux d’entre elles, l‘escherichia coli et l’entérocoque, ne doivent pas être détectées dans un volume d’eau courante de 100 ml. Les mises en garde de l’expert ne précisent pas quelles bactéries coliformes sont spécifiquement présentes à Air Bel. Cependant, Djamila Haouache, de l’Amicale des locataires, rapporte de nombreux cas de “diarrhées et vomissements” chez les habitants de la cité.

Le laboratoire départemental d’analyse (LDA), mandaté pour l’expertise, indique que des “bras morts” dans le réseau de canalisation “peuvent être à l’origine” de la présence de ces bactéries coliformes, rapporte l’expert. Si toutes les canalisations de cette cité de 1 200 logements doivent être changées d’ici à mars 2019, Djamila Haouache demande en attendant le “relogement en urgence” des locataires exposés. Cette habitante a perdu son frère à l’automne 2017 d’une infection liée à la légionelle, bactérie détectée dans l’eau de la cité depuis 2011.

Source : La Marseillaise

A la une

[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...
Christian Burle, un vice-président bétonneur pour gérer l’agriculture à la métropole
Martine Vassal était l'invitée d'honneur des vœux du maire de Peynier. "C'était une évidence de donner à Christian Burle la délégation de l'agriculture", déclame-t-elle. À...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire