Un an de prison ferme pour des faux témoignages visant l’ex député Patrick Mennucci

Bidonné
Bref
Violette Artaud
10 Jan 2018 7

C’est une affaire qui remonte aux élections législatives de 2012. A l’époque, le socialiste Patrick Mennucci est élu haut la main député de la 4e circonscription. Une victoire qui n’a pas plu à un autre candidat, Omar Djellil, qui a déposé un recours en annulation, et qui s’appuie sur des témoignages de personnes affirmant que Patrick Mennucci aurait acheté leur voix. Sauf que, l’on découvre rapidement que ce sont ces témoignages qui ont été rédigés par des habitants de Félix-Pyat, dans le tramway par des passagers et même, à la mairie des 2/3 dirigée par Lisette Narducci, proche de Jean-Noël Guérini, lui même ennemi juré de Patrick Mennucci [Lire notre enquête].

Les personnes ayant collecté ces faux témoignages ont donc été jugées ce mardi rapportent La Provence et La Marseillaise. Farid Soihili, 53 ans et Adourazak Bakari, 55 ans, « le bras armé et un lampiste » selon l’avocate de la partie civile, ont été respectivement condamnés à un an de prison ferme et 6 mois de sursis. Les deux hommes sont les seuls jugés dans cette affaire. La procureur a d’ailleurs déploré une instruction « médiocre » et estimé que d’autres protagonistes auraient du être « mis en examen« , ou du moins écouté comme témoins assistés.

7
commentaires
Source : La Provence/La Marseillaise

A la une

Au Vélodrome, l’OM jouera vraiment à domicile
Ils vécurent heureux et gagnèrent beaucoup de titres ? Le maire de Marseille était ravi ce jeudi de célébrer dans la salle des mariages...
La chambre des comptes livre une inquiétante radiographie de l’AP-HM
Il ne faut pas attendre de la chambre régionale des comptes qu’elle remette en cause l’impératif d’équilibre économique réclamée à l’assistance publique des hôpitaux...
L’hôpital sous la rigueur : un gestionnaire témoigne d’un quotidien ubuesque
De l'hôpital et de son sous-effectif, on entend d'abord les soignants et les patients. Usagers et praticiens hospitaliers sont nécessairement en première ligne. Ce...
À Euroméditerranée, la présidente demande la tête du directeur
Une bombe. Quelques mots et une lente déflagration dont les effets en cascade sont encore difficiles à percevoir. Comme le rapportent Gomet et la...
[L’été à la Belle de Mai] La gestion du Couvent Levat génère des tensions dans le quartier
Ces derniers jours, l'événement résonne nationalement. Il s'affiche dans les pages culture de grands journaux nationaux - lire ici la Croix ou là le Monde. Émancipation : c'est...
La Ville de Marseille régularise les travaux sans permis de son adjoint au patrimoine
"Vous pensez que je suis le seul à Marseille ? Vous pensez que cela méritait deux pages dans les journaux ? C'est uniquement pour...
  1. michele42michele42

    Six ans pour juger c’est long …

    Signaler
  2. darkvadordarkvador

    Ou l’on reparle de l’inénarrable Lisette Narducci… tiens tiens… A ce stade, elle n’est pas (encore?) mise en cause… Mais un fumet nauséabond se dégage de cette affaire. A longueur de commentaires, ici mais aussi dans nombre de médias sérieux, apparaissent les mêmes causes produisant, évidemment, les mêmes effets : la décomposition avancée de la classe politique régionale… Dégoût je redis ton nom…

    Signaler
    • LaPlaine _LaPlaine _

      Entre fumet nauséabond et marigot putride, les odeurs sont tenaces et ce malgré le mistral.

      Signaler
  3. darkvadordarkvador

    P.S. : Six ans après, « Le procureur a d’ailleurs déploré une instruction « médiocre » et estimé que d’autres protagonistes auraient du être « mis en examen« , ou du moins écouté comme témoins assistés »… Favoritisme? non pourquoi?

    Signaler
    • libegafralibegafra

      Qu’est-ce que l’instruction « médiocre » a voulu protéger ? L’étiquette PS ? Un compatriote insulaire ? Un ami qui fait de beaux cadeaux ? Une personne qui tient des dossiers sur d’autres personnes influentes ? Sa vie ou au moins sa tranquilité ? Il ne peut pas faire appel le procureur ?
      C’est comme le braconnage dans les calanques, la drogue, … on fait tomber un petit et « circulez, il n’y a rien à voir! Occupez vous plutôt de vos enfants … »

      Signaler
  4. darkvadordarkvador

    « barbapapa » j’ai lu l’article de ton lien…. effarant en effet!!!!

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire