Bouches-du-Rhône : Marine Le Pen à l’Ouest contre Emmanuel Macron à Aix

Décryptage
le 11 Avr 2022
4

Le département offre un tableau coupé en deux : à l'ouest Marine Le Pen est portée en tête, le plus souvent juste devant le candidat de la France insoumise, Jean-Luc Mélenchon. À l'inverse le président sortant a trouvé à Aix et dans les communes qui l'entourent une vraie terre d'élections.

Les bulletins du premier tour de la présidentielle 2022. Photo : Emilio Guzman.
Les bulletins du premier tour de la présidentielle 2022. Photo : Emilio Guzman.

Les bulletins du premier tour de la présidentielle 2022. Photo : Emilio Guzman.

Du bleu Marine, du jaune et quelques taches rouges. Au soir du premier tour, les résultats dans les Bouches-du-Rhône offrent un tableau clivé : à l’ouest et au nord du département, Marine Le Pen est portée en tête presque partout. Le parti d’extrême-droite confirme son ancrage dans le département : la candidate réunit un tiers des voix face à Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon.

En revanche, le président-candidat résiste à Aix et dans les communes alentours, là où, lors la présidentielle 2017, François Fillon était en tête des suffrages. Le macronisme et son courant libéral ont trouvé à cet endroit une terre d’élections. Une tendance déjà amorcée aux élections européennes qui se confirme au premier tour de cette présidentielle. Sur les 24 communes emportées par Fillon en 2017, seules deux sont pour Le Pen (Saint-Rémy-de-Provence et Saint-Pierre-de-Mézoargues).

Loading

C’est le cas à Aix-en-Provence (30,9%) où Emmanuel Macron est en duel avec Jean-Luc Mélenchon mais aussi dans toutes les communes de la première couronne du pays d’Aix. La candidate investie par LR, Valérie Pécresse décroche totalement en arrivant en sixième position derrière le candidat écologiste Yannick Jadot. Clairement, le pays d’Aix jadis fidèle aux partis de droite, UMP puis Les Républicains, est désormais converti au macronisme.

Comme à l’accoutumée, Marine Le Pen réalise ses scores les plus forts à l’est de l’étang de Berre dans les villes où le RN a élu des maires par le passé. On la trouve largement en tête à Marignane, Saint-Victoret, Vitrolles et Gignac. En revanche, le vote Zemmour connaît le même étiage bas que dans le reste du pays. Il y a peu de communes où il dépasse les 10% de votants, si ce n’est, une nouvelle fois, à l’est de l’étang de Berre.

Marine Le Pen à l’ouest

À l’ouest du département, les communes qui entourent les bassins du port ont également placé Marine Le Pen en tête, très largement. C’est le cas de manière marquée de Fos à Istres, en passant par Miramas et Berre. Le vote FN puis RN y est ancré de longue date même si les élections locales ne reflètent pas toujours cette tendance.

On trouve régulièrement des duels entre la candidate d’extrême-droite et le candidat de la gauche arrivé le plus haut. Jean-Luc Mélenchon arrive en effet en seconde position à Port-Saint-Louis, Fos, Miramas, Istres, Martigues, Saint-Chamas, Vitrolles… Ces communes ont longtemps voté à gauche et les édiles locaux y émargeaient au Parti socialiste avant de rendre peu à peu leur carte.

Plus de fief à gauche

Dernier enseignement du scrutin, la tradition politique d’une commune ne se traduit plus dans les urnes lors des grandes élections nationales. À Martigues, mairie communiste, Marine Le Pen arrive en tête et il faut regarder loin dans le peloton pour voir monter la mèche grise du candidat des jours heureux. Fabien Roussel n’y fait guère plus de 5%. Dans la ville voisine de Port-de-Bouc, il dépasse les dix là où les électeurs ont porté Jean-Luc Mélenchon en tête de leurs suffrages.

Les cas sont rares dans le département : Port-de-Bouc sur le littoral et La Roque-d’Anthéron au nord. La petite commune dirigée par Jean-Pierre Serrus, l’un des premiers élus locaux bucco-rhodaniens à soutenir Emmanuel Macron, a mis Jean-Luc Mélenchon en tête, comme elle l’avait fait en 2017. Le seul point où la petite commune du pays d’Aix cousine avec la capitale départementale, Marseille qui porte une nouvelle fois le leader de la France insoumise en tête des candidats du premier tour.

Cet article vous est offert par Marsactu
Marsactu est un journal local d'investigation indépendant. Nous n'avons pas de propriétaire milliardaire, pas de publicité ni subvention des collectivités locales. Ce sont nos abonné.e.s qui nous financent.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. manudu83 manudu83

    bonjour
    auriez vous les scores par circonscriptions des législatives ?

    Signaler
    • Jean-Marie Leforestier Jean-Marie Leforestier

      Bonjour, on va vous sortir ça ! Le temps de faire tourner les ord et d’analyser un peu ça !

      Signaler
    • manudu83 manudu83

      merci pour votre réponse et aussi merci pour l’ensemble de votre boulot au quotidien et hier soir pour la soirée électorale.

      Signaler
  2. kukulkan kukulkan

    une honte ce duo imposé par les médias oligarchique qui font depuis 2017 des manipulations terribles d’opinions. grosse razzia des insoumis aux législatives pour imposer la cohabitation à Macron

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire