Après Marsatac, c'est au tour de la fête foraine d'être SDF

À la une
par prammah
le 15 Fév 2010
2

Non, « opération escargot » n’est pas la nouvelle attraction de la fête foraine prévue à Marseille à la fin de la semaine.  Il s’agit plutôt de la manifestation des forains visant à protester contre l’emplacement que leur a fourni la mairie, derrière le Dock des Suds. Cet après-midi, près de 250 camions sont attendus, du centre-ville, aux plages du Prado et jusqu’au Jarret.

Traditionnellement installée sur l’espace du J4, où se construit actuellement le Mucem, la kermesse, tout comme Marsatac, se retrouve sans véritable emplacement cette année. Une solution a bien été trouvée par la Mairie,  Martine Vassal, adjointe déléguée aux Emplacements a proposé l’îlot  Peyssonnel situé à proximité du Dock des Suds. Seulement celui-ci ne convient pas aux forains, pour des raisons de sécurité. « Nous ne sommes pas d’accord sur le site, car il n’y pas eu d’études des sols, il n’y a pas d’accès pour les personnes à mobilité réduite, ni de policiers municipaux pour assurer la sécurité publique comme les textes le prévoient », dénonçait vendredi dans les colonnes de La Marseillaise, Didier Girard, président départemental du Cidunati (syndicat des Artisans de la fête).

L’élue reconnaît que « l’îlot Peyssonnel n’est pas prévu pour recevoir des manifestations, car il va y avoir des constructions », mais  comme il s’avère être le seul terrain disponible, elle a mandaté samedi, une commission de sécurité afin de faire taire les protestations.  » La mairie nous dit que la commission de sécurité a validé l’installation. D’accord pour les petits manèges, mais ça ne va pas pour des manèges de quatre-vingt tonnes. Et s’il y a un accident ? » interroge ce matin Didier Girard dans un article de 20 Minutes. Décidément la Mairie ne semble pas très à l’aise dès qu’il s’agit de trouver des lieux capables d’accueillir de grandes manifestations. Même si certains forains se sont déjà installés sur l’îlot, la  kermesse semble compromise.  Ah, si seulement ils avaient choisi Maurice Di Nocera, l’adjoint aux grands événements, comme interlocuteur, la fête foraine se serait déroulée au Palais des Sports ou bien sur les quais du Port autonome…

Un lien Le dialogue et la concertation avec les forains, tant vanté la semaine par Martine Vassal dernière lors  du  conseil municipal, à propos du manque de volonté de Marsatac, vient d’en prendre un coup.  Les forains ne sont pas à la fête, un article de la Marseillaise révèle ce beau mic-mac. La mairie choisi ses interlocuteurs par affinité, faisant fi des représentation syndicale.

Un lien Marsatac, la blague continue… à lire sur Marsinfos

Un lien Ce matin au conseil municipal, Marsatac s’est encore bien fait balader… à lire sur Marsinfos

Article en accès libre

Soutenez Marsactu en vous abonnant

OFFRE DÉCOUVERTE – 1€ LE PREMIER MOIS

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Lorenzo Lorenzo

    NUL CE QU’A FAIT LA MAIRIE !!!

    Signaler
  2. Anonyme Anonyme

    a quand le FN ou le PC à Marseille pour un changement , ALLEZ du courage de mettre en place ceux qui n’ont jamais étai

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire