Après deux ans au pouvoir, les élus citoyens marseillais se mettent “à portée d’engueulade”

Reportage
le 30 Juin 2022
18

Adjoints au maire de Marseille et élus de secteurs membres du mouvement Mad mars se livraient mardi à leur premier bilan de mandat. Devant un public essentiellement composé de sympathisants, ils sont les premiers à exprimer leur "frustration".

Un des participants au débat interpelle les élus sur l'absence de bilan global présenté par la majorité municipale.

Un des participants au débat interpelle les élus sur l'absence de bilan global présenté par la majorité municipale.

“Vous allez nous engueuler et vous aurez raison.” Sous les voûtes d’un des bars de la Major, là même où Michèle Rubirola avait officialisé sa candidature à la mairie de Marseille en janvier 2020, l’adjoint au bâti scolaire Pierre-Marie Ganozzi ne se risque pas à prêcher exagérément la bonne parole. Mais les nuances n’entament pas […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. barbapapa barbapapa

    On en parle souvent, mais pas grand chose de concret : l’accès public à la digue du large, là encore + ou – évoqué par Mathilde Chaboche. La mairie de marseille siège au comité directeur du Gpmm ou port autonome, et on aurait aimé des actions, des blocages, des mises en demeure publiques pour cet accès. Priver les marseillais de cet accès à la façade maritime est depuis 20 ans une véritable punition collective à près d’1 million de citoyens, sans compter le manque à gagner en terme d’image, d’impact touristique, de qualité de vie pour Marseille

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    J’ai écris plusieurs fois à ma mairie de secteur aussi,mairie PM , concernant quelques anomalies, dysfonctionnement etc.
    Jamais de réponse,comme disait ma grand-mère dans sa tendresse infinie,”si tu n’est pas joli soit au moins poli”

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    Scusi et Nb: le commentaire précédent concerne la partie bilan et mairie.
    Le Nota bene est à destination de Bernardini,il faudra lui que la délégation à l’aéraunotique et la pétrochimie ne veut pas dire prendre l’avion gratuit et faire le plein Aouf chez Total .L’on ne sait jamais

    Signaler
  4. juH juH

    Marsactu, plutôt que de parler d’encadrement du droit de grève, il faudrait parler de limitation du droit de grève car votre interprétation laisse supposer qu’il n’y avait pas de règles pour exercer son droit de grève à Marseille avant l’application de la loi macron d’invisibilisation de la grève.

    Signaler
    • patrick R patrick R

      nous allons attendre septembre et la décision du tribunal administratif saisi par la CFDT qui conteste une décision de la mairie visant à limiter le droit de grève. Ce qui pose la question d’une majorité municipale se disant “de gauche”

      Signaler
  5. Jean Pierre RAMONDOU Jean Pierre RAMONDOU

    Je constate que le fait de ne pas répondre aux lettres des citoyens peut être considérer comme un dogme.
    Moi même je suis en attente d’une réponse à une lettre que j’ai adressé au Maire le 17 février 2022.
    j’ai appelé 7 fois le cabinet du Maire avec chaque fois la même réponse: “je vais relance la personne en charge de vous répondre”
    On refuse de me donner le nom de cette personne.

    Signaler
  6. Gloubi Gloubi

    Des apprentis sorciers qui animés d’une volonté de faire mieux (louable) ont crû pouvoir s’improviser politiques et chefs de service pour une ville de 800 000 habitants en coupant les têtes de tout le monde ( sans doute était-ce nécessaire pour certains) et n’ont désormais plus de cadre de travail (sauf des directeurs politiques importés et payés à prix d’or ou des planqués ressortis du placard qui ont milité pendant la campagne). Au prix de méthodes qui mêlent harcèlement et souffrance au travail.
    Frustration ? Amateurisme coupable plutôt

    Signaler
    • RML RML

      C’est une vision.
      On peut aussi reconnaître ici des élus enthousiasmants. Car dans le concret, is sont parmi ceux qui font avancer le plus les choses.
      Quant au harcèlement et souffrance au travail, il faudrait expliquer d’ avantage…mais peut être certaines personnes des services avaient elles l habitude de vacance et farniente au travail

      Signaler
    • Gloubi Gloubi

      Je respecte votre point de vue et le partage. Mais le concret n’est pas ce qui est décrit dans l’article ( du propre aveu des élus )

      Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      Eh bien Jeannot, t’aurais préféré Vassal et ses zouz ?

      Signaler
    • Gloubi Gloubi

      Ruedelapaixmarcelpaul , comme vous y allez !

      Signaler
  7. chouze chouze

    j eusse aime être informe de cette rencontre avec les habitants.

    Signaler
  8. Marieke Marieke

    Deux petites précisions :
    1 . il n’y avait pas que des militants de Mad Mars à cette manifestation, il y avait aussi des simples habitants
    2. Le public comptait également des moins de 60 ans.

    Signaler
    • Armand Louis Armand Louis

      Effectivement, nous ne faisons pas partie de Mad Mmars et nous sommes venus du 12ème parce que nous trouvions la démarche intéressante.
      Mais Julien Vinzent ne nous a pas interrogé sur le pourquoi de notre présence et sur notre ressenti après.

      Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, je n’ai pas écrit qu’il n’y avait que des militants de Mad Mars, simplement qu’ils composaient la majeure partie du public.
      Quant à l’âge, c’est une erreur de retranscription des propos, qui ont été corrigés. Il s’agissait des participants qui ont pris la parole. Mes excuses ainsi qu’à l’auteur de cette citation.

      Signaler
  9. Regard Regard

    Quand je vois passer des Elu.e.S de la ville en voiture (parfois pas européenne) avec la cocarde bien posée au milieu du pare-brise, je me dis que rien n’a changé. Ils se pensent supérieurs aux autres?

    Signaler
  10. polipola polipola

    Je trouve beaucoup d’entre vous assez durs.
    Non, ces élus et cette équipe ne sont pas parfaits. Et oui, il ne faut sans doute pas les mesurer uniquement à l’aune de leurs prédécesseurs (parce que c’est facile de faire mieux quand on a fait si pire)
    Mais rien que pour l’organisation d’une telle rencontre ils ont le mérite de proposer un autre exercice de la politique, de se confronter aux gens, de reconnaître qu’il y a des insatisfactions légitimes à avoir.

    On devrait plutôt les encourager que les critiquer constamment (ce qui n’empêche évidemment pas de les questionner ni de débattre)
    Et pardon, mais si l’essentiel du reproche qu’on leur fait est parce qu’ils n’ont pas répondu aux lettres qu’on leur adresse alors que parallèlement ils défendent la Villa Valmer face à un promoteur immobilier véreux, qu’ils forcent la modification du PLUI pour plus de logements sociaux, qu’ils poussent pour une ville plus verte et plus durable, on peut quand même en être contents non ?

    Signaler
    • LN LN

      D’accord avec vous. 2 ans c’est tellement peu au regard de tout ce qu’on a eu précédemment
      Positivons : La mairie du 6/8 propose une concertation régulière pour l’aménagement et la réhabilitation des parcs publics (même s’il y a d’autres priorités pour la ville). Il y a pas mal de riverains qui se sentent concernés et ravis d’être associés au projet et amenés à débattre. Impossible auparavant

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire