Agresseur et harceleur sexuel présumé, un chercheur de l’IHU révoqué de la fonction publique

Enquête
Benoît Gilles
14 novembre 2017 0

Accusé de harcèlement et agression sexuelle un directeur de recherche de l'unité de recherche du professeur Raoult a été révoqué de la fonction publique par la commission disciplinaire du CNRS. Les syndicats dénoncent l'absence de signalement de sa hiérarchie et des menaces sur les victimes supposées. Le professeur Didier Raoult évoque "une histoire individuelle" et dénonce une cabale.

L'entrée de l'IHU à la Timone. Photo : B.G.

La sanction est lourde, exceptionnelle. E.G., chercheur au sein de l’Urmite, unité de recherche du professeur Didier Raoult a été révoqué de la fonction publique par la commission administrative paritaire du CNRS, réunie le 13 octobre dernier. La sanction administrative est à la hauteur des faits qui lui sont reprochés et qui font l’objet d’une

CE CONTENU EST RÉSERVÉ AUX ABONNÉS DU JOURNAL

Abonnement à partir de 4,99 €/mois. Déjà abonné ? pour lire cet article.

DÉMARREZ VOTRE SEMAINE GRATUITE

Profitez sans limite de tous nos contenus et services en temps réel
Rejoignez l’Agora de Marsactu pour discuter, partager et publier
Défendez à nos côtés l’indépendance de votre journal




2
commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire ou voir un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire