Re(vivre) à 30 ans

Idée de sortie
Journal Ventilo
19 Oct 2018 0

Pour sa trentième édition, le Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne, porté par Cerise Jouinot et son équipe, nous offre un feu d’artifice d’œuvres et d’invité.e.s à découvrir, rendant hommage à l’un des meilleurs festivals de la région.

Nous pourrions ici dérouler une hagiographie de trente années de passions cinématographiques qui composent l’historiographie de l’un des plus importants festivals de la région marseillaise, mais tout est dit en une seule édition : l’énergie communicative de l’actuelle programmatrice du Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne, Cerise Jouinot, est la pierre angulaire de la réussite de ce trentième rendez-vous, explosif et prometteur, qui d’emblée nous emballe sans réserve. Toute l’âme de ce rendez-vous automnal campe dans ces dix jours de fines délices cinématographiques : invité.e.s parfaitement sélectionné.e.s, chapelet d’avant-premières, cohérence d’une programmation haut de gamme. À commencer par la présence du cinéaste d’origine sicilienne Stefano Savona qui, avec son magnifique dernier opus Samouni Road, se range au sein des réalisateurs transalpins des plus prometteurs. L’occasion nous sera donnée de (re)découvrir ainsi ses précédents films, Palazzo delle aquile et Tahir, place de la révolution.

À ses côtés, autre invité de marque, Pierre Salvadori viendra présenter son neuvième long-métrage, annoncé comme l’un des points forts des sorties cinématographiques de cette fin d’année, le savoureux En liberté !, dont le duo Adèle Haenel / Pio Marmaï a fait sensation en mai sur la Croisette, à la Quinzaine des réalisateurs. Sans oublier la magnifique Judith Davies pour Tout ce qu’il me reste de la révolution, Gilles Porte et Nicolas Champeaux pour l’incroyable documentaire Le Procès contre Mandela et les autres consacré aux minutes du procès, en 1963 et 1964, de Nelson Mandela et huit de ses camarades, Germinal Roaux pour son film Fortuna, ou Fabienne Godet pour Nos vies formidables.

Cerise Jouinot et son équipe offriront enfin une carte blanche au cinéaste Emmanuel Gras (Makala, Bovines…), pour trois films qui n’ont a priori rien à voir les uns avec les autres, mais que l’invité garde dans sa cinéphilie personnelle comme des pépites lumineuses. Au rayon des (nombreuses) avant-premières, le spectateur cinéphile pourra à l’envi découvrir la fine fleur des prochaines sorties cinématographiques, de Carmen et Lola d’Arantxa Echevarría au sublime et intemporel Les Âmes mortes de Wang Bing, en passant par Cold War du Polonais Pawel Pawlikowski, Another Day of Life de Raul de la Fuente et Damian Nenow, La Dernière Folie de Claire Darling de Julie Bertuccelli ou le bouleversant La Tendre Indifférence du monde d’Adilkhan Yerzhanov.

La thématique développée cette année se penchera sur la représentation du journaliste dans le cinéma, avec un incontournable retour sur les classiques du genre (La Dolce Vita de Federico Fellini, L’Homme qui tua Liberty Valance de John Ford ou Les Hommes du Président d’Alan J. Pakula), mais également les plus récents Chris the Swiss d’Anja Kofmel, l’un des grands chocs de cette rentrée, ou Dovlatov d’Alexey German Jr. Rajoutons à cette programmation la sélection jeune public, et nous avons là l’un des plus beaux programmes cinématographiques qui soit pour passer en douceur ce malheureux automne qui fait place à l’été déjà écoulé.

Emmanuel Vigne

Festival Cinématographique d’Automne de Gardanne : du 16 au 27/10 au 3 Casino (Gardanne). Rens. : www.cinema3casino.fr

Le programme complet du Festival cinématographique d’Automne de Gardanne ici


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire