Mise en abyme

Blog de l'équipe
Rédaction de Marsactu
7 Juil 2018 0

Ce vendredi, nous publions un reportage sur la visite éclair du ministre de l’intérieur Gérard Collomb à La Castellane. Cet article en tant que tel ne recèle que bien peu d’informations. À l’instar de la visite elle-même, durant laquelle le ministre n’a rien annoncé ou presque : 60 policiers supplémentaires seront affectés aux quartiers de la police de sécurité du quotidien en 2018 et 2019. L’information tenait dans une brève. Pourtant nous avons fait le choix d’y consacrer un reportage. La décision a été prise lors de notre réunion hebdomadaire où elle a fait débat. Le journaliste et chroniqueur, Michel Samson qui y participe régulièrement, défendait l’idée que la mise en scène de ce type de déplacement est elle-même une information en ce qu’elle rend compte du soin pris par le cabinet d’un ministre pour contrôler l’image que répercutent les médias. Ou qu’eux-mêmes répercutent via les réseaux sociaux.

Chacun tient donc son rôle : le ministre déclare, échange mais ne dit rien. Les habitants interpellent, interrogent sur un mode tout aussi attendu. Les médias nationaux sont à l’agachon d’une déclaration sur l’actualité du jour -ce jour-là les événements de Nantes. Les médias locaux attendent une info intéressant leur zone de diffusion. Au final, il ne se passe rien qu’une mise en en scène du réel. Le travail journalistique devient alors une mise en scène de cette mise en scène, dans un effet de mise en abyme qui souligne le vide. À l’infini.

Benoît Gilles 


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire