Boîtes de réceptions

Idée de sortie
Journal Ventilo
28 Sep 2018 0

L’association Château de Servières fête les vingt ans d’une manifestation qui a fièrement acquis ses lettres de noblesse. Si la valeur n’attend pas le nombre des années, la nouvelle édition des Ouvertures d’Ateliers d’Artistes risque d’être un bon cru. Au-delà d’une participation record, l’organisateur de l’évènement renoue avec deux de ses anciennes marottes : le livret catalogue non exhaustif des artistes participants et À Vendre, brève (mais intense) expo-manif-accrochage le week-end suivant…

Voilà déjà vingt ans que nous arpentons les rues de Marseille à la découverte des espaces de travail des quelques centaines d’artistes qui ouvrent les portes de leurs ateliers durant tout un week-end. Muni du plan et (cette année) du livret, le visiteur, le curieux, l’amateur d’art, le sceptique, le professionnel de l’art, le désœuvré et le randonneur urbain entameront leur balade artistique de la fin septembre pour partir à la rencontre des plasticiens qui vivent et travaillent dans notre ville.

Ces artistes, ceux qui créent des formes à partir de matière, sortent des beaux-arts ou sont fraichement installés à Marseille, ou bien installés depuis longtemps et fidèles au rendez-vous des OAA, ou encore participent en dilettante une année à ouvrir leurs portes et une autre à pousser celles d’un autre atelier. Ce sont aussi des plasticiens plus que confirmés répondant à une invitation ou encore des artistes d’ailleurs invités par un créateur d’ici… Pour fêter les vingt ans, ils sont 164 inscrits à vous accueillir. Guettez les évènements associés : vernissages, performances, projections, ateliers de sérigraphie, soirées à thème, ateliers pour enfants ou pour les grands comme par exemple le mystérieux atelier « Gelée, moule, pâté et galantine » organisé par l’atelier NAAM. Les infos sont dans le livret (distribué dans tous les lieux culturels) et sur le site internet…

Aussi, préférez peut-être le vélo aux baskets si vous voulez tout voir ! Pour les fidèles des OAA, sachez qu’il y aura plein de nouveau lieux à découvrir cette année puisque sur les 57 ateliers, 31 ouvrent pour la première fois. Nouveaux ateliers, nouveaux artistes, nouveaux quartiers… la répartition des lieux de travail choisis par les artistes ces dernières années en dit long sur les transformations de la cité phocéenne depuis 2013… Vers la Joliette, où les artistes avaient élu domicile bien avant l’arrivée d’Euromed (belle concentration au 34 rue de la Joliette avec de jolies surprises chez Marie Ducaté) ; vers le Camas, qui concentre plusieurs ateliers, avec l’atelier Hyph, l’atelier Roland, l’atelier Nessi et Drouhot qui ouvrent leurs portes pour la première fois ; vers le boulevard Boisson, qui entame les débuts d’une toute petite et très timide gentrification… Seul ou en petit groupe, en suivant le guide pendant trois jours sur trois parcours, les OAA sont aussi l’occasion de s’ouvrir à d’autres formes de vie, et les artistes en parlent aussi…

Se renouvelant chaque année, la manifestation peut compter sur un public fidèle, qui répond présent puisque peu importe les dates auxquelles se déroulent les OAA, chaque atelier reçoit entre 50 et 300 personnes par week-end. Mais tous diront que ce n’est pas une question de quantité mais de qualité des échanges, des découvertes, des discussions et, pourquoi pas, de vente. Car si elle ne se réduit pas à cela, l’activité artistique est tout de même soumise à la contingence de l’acquisition. Un dessin, une petite sculpture, une peinture, une photographie… sans devenir collectionneur, on peut parfois avoir envie de partager sa vie avec une œuvre d’art… Dans les ateliers, les prix se feront discrets et s’il le sont trop, n’hésitez pas à les demander ou à revenir le week-end qui suit dans un lieu encore tenu secret pour la grande exposition-vente À Vendre. Pour fêter cet anniversaire comme il se doit, il fallait renouer avec les vieilles habitudes et À Vendre en était une que le Château de Servières avait perdue (tout comme le livret), faute de temps, faute d’argent… Les 164 artistes montreront donc 164 œuvres accrochées pour deux jours on ne sait où, en un temps record et pour une durée réduite. Save the date !

Céline Ghisleri


Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire