A quelques mois du renouvellement de son contrat, la Société des Eaux de Marseille va baisser le prix de l'eau. Magique, non ?

À la une
le 19 Avr 2010
3

Heureux hasard. A quelques mois de la fin de son contrat de Délégation de service public ( DSP) avec la Communauté Urbaine Marseille Provence ( MPM), la Socéié des Eaux de Marseille ( SEM) décide de baisser le prix de l’eau. Selon La Provence, c’est le Président de MPM Eugène Caselli qui l’aurait demandé à la SEM, aujourd’hui filiale à 100% de Véolia, lors d’une rencontre avec Loic Fauchon, le patron des Eaux de Marseille .  » d’ici la fin d’année la Société des Eaux de Marseille va baisser le prix de l’eau », nous annonce le bon Eugène dans notre grand quotidien régional. De combien ? on ne sait pas exactement mais en tout cas, toujours selon Caselli, se sera « une baisse raisonnable ». Ah ben oui, faut quand même pas trop rêver les gars.
Si cette baisse ne sera effectivement pas spectaculaire sur les prochaines factures d’eau des marseillais, elle est néanmoins le signe que la bagarre pour la future concession de l’eau à Marseille est lancée. Ce gigantesque marché est remis en jeu en 2013.  Tous les géants du secteur regardent en ce moment le dossier et fourbissent leurs armes. Suez notamment, l’ancien associé de Véolia dans les Eaux de Marseille, mais qui vient récemment de lui revendre ses parts, sous la pression des services de la concurrence de l’Europe, qui ne trouvait pas très normal que les 2 principaux concurrents se partagent les marchés. Mais d’autres très grandes multinationales européennes seraient également sur les rangs. A condition que la règle du jeu soit équitable. Les récentes déclarations d’Eugène Caselli dans la presse locale sont donc analysées avec soin par les futurs compétiteurs.
En tout cas le retour en régie publique, c’est à dire la « re-municipalisation » de l’eau est totalement exclue à Marseille. Même si Paris l’a fait, une ville pourtant dirigée par le socialiste Bertrand Delanoé qui n’a pas vraiment l’image d’être un « Khmer Vert », ou d’être le plus gauchiste dans son parti. Caselli est de toute façon contre. « l’option régie, n’est pas celle que je privilégie » déclarait récemment Caselli, à la surprise générale dans La Marseillaise, « l’option régie serait de toute façon très complexe à mettre en oeuvre » ajoutait-il dans La Provence, au cas où on n’ aurait pas bien compris. A part les écologistes , mais qui ne pèsent pas grand chose, il y a l’union sacrée à Marseille entre la gauche et la droite à Marseille pour laisser la gestion de l’eau au privé.
Au moins comme ça, les multinationales vont pouvoir s’entre déchirer.
Et si tout va bien, on devrait pour le coup voir baisser dans les années qui viennent nos factures d’eau.
Cela a été le cas dans toutes les villes lors du renouvellement des concessions. A Bordeaux, à Toulouse par exemple. La seule petite différence, c’est que les patrons de ces 2 villes,
l’UMP Alain Juppé à Bordeaux et le PS Pierre Cohen à Toulouse, ont fait, très, très peur à Véolia en les menaçant au moment des appels d’offre, de la bombe atomique. Le choix d’un autre délégataire, ou pire le retour à la régie…. Véolia a donc du sortir le grand jeu, pour conserver ces 2 villes, et s’assoir (un peu) sur ses marges, pour le plus grand bonheur des bordelais et des toulousains. A Marseille évidemment, ça part mal. On commence à jouer au poker en expliquant qu’on ne sait pas bluffer et que l’on n’ a pas de jeu. Idéal pour se faire plumer. Caselli dit déjà partout qu’il n’a pas la bombe atomique. Et les élus marseillais de tous bords, passent leur temps à vanter les qualités de leur concessionnaire actuel  » l’eau de Marseille, c’est la meilleure eau de France » déclarait encore Jean-Claude Gaudin lors de l’avant dernier Conseil Municipal. Ils doivent donc pas être trop inquiets à la SEM.
Mais  le plus beau c’est le futur Congrès Mondial de l’Eau, que  l’ensemble des collectivités locales marseillaises viennent de décider de financer. Un congrès qui se tiendra pile en 2012 en plein renouvellement du contrat du marché de l’eau, et dont le Président est Loic Fauchon, grand copain de Gaudin et également Président de la Société des Eaux de Marseille.
On n’a pas bien compris ce que c’était que ce Congrès Mondial de l’Eau. Mais on nous présente cette manifestation comme aussi importante que Marseille 2013. Ah bon, on verra. En tout cas c’est une très, très belle opération de lobbying pour la Société des Eaux de Marseille et son patron Loic Fauchon, à quelques mois de la décision sur le renouvellement de son contrat sur le marché de l’eau. Une belle opération de communication. Financée en partie avec les impôts des Marseillais. Très,très fort. Il peut bien alors payer sa tournée et nous faire une petite rèduc sur le prix de l’eau, mais « raisonnable », surtout. Faudrait surtout pas s’emballer non plus.

Un lien Marseille, Caselli veut faire baisser le prix de l’eau sur laprovence.com

Un lien Après le Yalta, la guerre de l’eau aura t-elle lieu ? sur Marsactu.fr

Cet article vous est offert par Marsactu

Cet article vous a plu ?

Vous seul garantissez notre indépendance

JE M’ABONNE À PARTIR DE 1€

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Ornitho83 Ornitho83

    Désolé mais votre info n’a rien d’un scoop. La raison pour laquelle les villes que vous citez (Bordeaux, Toulouse…) ont pu annoncer des baisses de prix est la même et n’a rien d’exceptionnelle. Dans tous les contrats de cette nature (délégation de service public) portant sur une durée assez longue les entreprises en charge du service dégagent au bout d’un moment des gains de productivité, qui permet au bout d’un laps de temps (qui dépend de la complexité des services) de les redistribuer c’est-à-dire de les répercuter sur le prix de l’eau et donc de permettre une baisse de celui-ci. Je vous renvoie au cas de la ville de Lyon notamment…

    Signaler
  2. Pierre Boucaud Pierre Boucaud

    Cher Ornitho 83,
    Bien sûr que notre info sur les baisses du prix d’eau à Toulouse où à Bordeaux n’a rien d’un scoop, Juppé et Cohen ayant depuis longtemps communiqué sur cette bonne nouvelle. On espère simplement qu’à Marseille ou l’eau n’est pas la moins chère de France et dont la population pas la plus riche, nous pourrons obtenir des baisses aussi substantielles que dans ces villes au moment de la renégociation des contrats.

    Signaler
  3. Piboule Piboule

    A M. Boucaud
    Comme tout journaliste vous écrivez sans avoir tous les tenants et tous les aboutissants. Aprrenez cher monsieur que ce n’est pas la société des eaux de marseille qui fixe le prix du M3 d’eau. Une concertation est organisée et il appartient aux elus de voter.
    Pour votre gouverne quand on annonce le M3 à 3€ vous devriez savoir que seul 40% de cette somme représente l’eau soit environ 1.4€, le reste est dédiée à l’assainissement et aux taxes. Alors trouvez nous un produit alimentaire de qualité livré le soir de noèl pour 1.4€ la TONNE ou alors n’écrivez pas n’importe quoi. Oui je travaille à la SEM et j’en suis fier car je pense profondémment que nous avons un esprit de service public, nous respectons nos clients, nous ne privons jamais les gens d’eau par nos grèves et oui nous avons un salaire correct. Vos critiques erronées montre le peu de considération que vous apportez à vos articles peut être pour vouloir passer pour un moralisateur.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire