Tensions autour de l’accompagnement low cost des mineurs étrangers isolés

Enquête
le 28 Sep 2020
0

Plusieurs salariés de l’AAJT, association qui accompagne une centaine de mineurs isolés à Marseille, dénoncent des conditions de travail dégradées, dictées par des impératifs économiques propres à ce secteur. Une prise en charge « au rabais » de ces adolescents étrangers dont se défend la direction.

Jeunes hommes sur l'esplanade de la gare Saint-Charles, point de ralliement des réfugiés. Photo : Nina Hubinet.

Jeunes hommes sur l'esplanade de la gare Saint-Charles, point de ralliement des réfugiés. Photo : Nina Hubinet.

La gare Saint-Charles ne leur rappelle pas vraiment des bons souvenirs : c’est le point de départ de leurs mois de galère à Marseille, avant d’être officiellement reconnus comme mineurs et d’obtenir une précieuse place en foyer. C’est là où, pour certains, ils ont passé plusieurs nuits, souvent dans la hantise de se faire voler […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire