Revirement de la justice : le squat Saint-Just pas adapté à l’accueil des mineurs isolés

Info Marsactu
le 16 Oct 2019
1

Dans la bataille juridique qui les opposent au conseil départemental, les avocates de six mineurs isolés étrangers ont finalement fait reconnaître que le squat Saint-Just ne pouvait pas se substituer à une mise à l'abri en bonne et due forme.

Le squat Saint-Just en avril 2019. Image LC)

Le squat Saint-Just en avril 2019. Image LC)

L'enjeu

Devant les tribunaux, une bataille fait rage pour déterminer si le squat Saint-Just peut être considéré comme un abri adapté pour des mineurs isolés en attente de prise en charge par la collectivité.

Le contexte

Le squat Saint-Just, géré par des militants, accueille depuis décembre 2018 des migrants, familles et mineurs isolés. Le bâtiment, propriété du diocèse, pourrait être évacué d'ici quelques mois.

Le squat Saint-Just n’est plus un lieu sûr pour héberger des mineurs. Aux yeux de la justice au moins. Le tribunal administratif et le Conseil d’État avaient affirmé au cours des dernières semaines que ce bâtiment diocésain squatté était un lieu « correct » pour héberger des mineurs isolés en attente de prise en charge. Une considération […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire