[Repas de familles] “Au Fémina, notre couscous de paysans kabyles parle à tout le monde”

Série
le 6 Août 2022
2

De l'apéro au café. Avec cette série d'été, Marsactu s'attache à cinq dynasties familiales qui font manger et boire Marseille. Le plat de résistance, le couscous à la graine d'orge de la famille Kachetel, est copieux. Un monument centenaire qui appartient autant à la cuisine kabyle qu'au patrimoine marseillais.

Restaurant Le Fémina, rue du Musée : Mustapha Kachetel, le petit-fils du fondateur. (Photo Emilio Guzman)

Restaurant Le Fémina, rue du Musée : Mustapha Kachetel, le petit-fils du fondateur. (Photo Emilio Guzman)

Aux murs du restaurant Le Fémina, l’histoire familiale se lit à livre ouvert. Il y a bien quelques photos avec des élus locaux, des célébrités, deux ou trois rappeurs. Mais les clichés les plus intéressants sont ceux accrochés au plus près des cuisines. De simples portraits, parfois austères comme il était alors d’usage, qui racontent […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. vékiya vékiya

    ça me donne faim

    Signaler
  2. PromeneurIndigné PromeneurIndigné

    AZUL Fellawen ,j’apprécie particuliérement votre couscous à l’orge accompagné d’un morceau de méchoui bien fondant , pimenté avec du felfel maison, arrosé d’un vin de là-bas et pour finir un thé à la menthe agrementé avec une corne de gazelle !

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire