Renaud Muselier, médecin de campagne

Actualité
le 22 Jan 2021
12

Très impliqué dans le débat sur la crise sanitaire, le président de région Renaud Muselier ne veut pas rentrer trop tôt en campagne. Mais il profite à plein de son exposition médiatique alors que la majorité présidentielle lui fait des appels du pied.

Renaud Muselier lors de ses vœux à la presse. (Photo région Sud/ R. Cintas Flores)

Renaud Muselier lors de ses vœux à la presse. (Photo région Sud/ R. Cintas Flores)

Il est partout. De matinales en interviews dans la presse écrite en passant par la vaccination face caméras dans sa propre clinique, Renaud Muselier, président Les Républicains de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, pèse dans le débat actuel. Comme Christian Estrosi avant lui, il pratique la communication régionale tous azimuts et le lobbying personnel mais la […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. raph2110 raph2110

    Sa souplesse idéologique mais pas que… Une capacité indéniable pour gruger dans un but unique celui de servir ses intérêts personnels, politiques, commerciaux. Tous les moyens sont bons ! Petit rappel : il n’est aujourd’hui Président que parce que Christian Estrosi lui a cédé son fauteuil. Il a aussi raté la présidence de la Métropole et il s’est entouré de personnes capables de louer des taudis. Je pourrais aussi évoqué les manœuvres utilisées pour apporter son soutien à la candidature d’un proche à la SEM. Je ne parlerai pas de sa Présidence un temps sur Euromed… et de ses affaires privées.
    La liste serait trop longue, j’ai juste envie qu’on puisse définitivement tourner la page avec ces élus pour qui la politique n’est pas de servir mais plutôt de se servir.

    Signaler
  2. gastor13 gastor13

    La campagne est déjà lancée par la plupart des partis, avec le programme habituel : lutter contre le RN. A quel moment les candidats tiendront-ils un discours tourné vers les préoccupations des électeurs ? A force de jouer avec le feu, un jour ils finiront par se cramer…

    Signaler
    • BRASILIA8 BRASILIA8

      Il oublie que lorsque son mentor J.C. Gaudin était président la Région, faute de majorité, il faisait voter le budget avec l’aide du FN devenu RN

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Faut juste espérer que les électeurs ne vont pas se précipiter pour faire barrage et renforcer ainsi la légitimité du vainqueur « par défaut ». Avec 30% de participation ça sent déjà le roussi (les mobilisations dans la rue en font la démonstration).

      Signaler
    • Regard Regard

      Brasilia8. Je n’ai pas l’impression que Jean Claude GAUDIN soit son mentor …….

      Signaler
  3. jean-michel vola jean-michel vola

    Il s’est trompé avec son ami Raoult, il parle avec des arrières pensées complotistes, il place son bras droit au canal de Provence, son envergure est limitée………….il a essayé de contourner l’Etat sur l’achat des vaccins sans comprendre que cela se passait au niveau de l’Europe, et a été renvoyé dans ses buts par les Sociétés Pharmaceutiques. Du bruit pour pas grand choses d’efficace………

    Signaler
  4. Manipulite Manipulite

    Les coups politiques ne font pas une Politique. Le tout, largement financé par le pléthorique budget communication du conseil régional Paca. Cela permet d’acheter des pages dans la presse au prétexte de soutenir l’économie, la politique du canon à neige, les communes… Clientélisme, népotisme en interne cités par le dernier rapport de la Chambre régionale des comptes PACA.
    Tiens à propos de budget, il n’a pas encore présenté le budget 2021 habituellement voté en décembre pour l’année suivante.
    Mais il est bien aidé par ses adversaires absents ou trop bêtes.
    Reste son ami Thierry Mariani avec lequel il va jouer à Pipo et Mario et qui va être un utile adversaire de circonstance. Les dernières délibérations du conseil régional ont déjà montré que la course derrière le FN a commencé.
    “Fils de Paca” proclamaient les affiches de cet héritier de clinique et investisseur à l’île Maurice dont il a pris la nationalité et qui n’a jamais été élu sur son nom.
    Merci le switch ( Rubirolien avant l’heure) avec Estrosi lui même arrivé grâce à la gauche.
    La mise en scène vaccinale avec la blouse alors que les doses manquent est révélatrice du personnage. Confondre la campagne vaccinale avec la campagne électorale…

    Signaler
    • Regard Regard

      Élu Conseiller général en 1992,
      Elu Député en 1993, 1997, 2002, 2008
      Au scrutin uninominal !! Dire qu’il n’a jamais été élu sur son nom est erroné

      Signaler
  5. Brallaisse Brallaisse

    Ouin Ouin est de retour.

    Signaler
  6. BRASILIA8 BRASILIA8

    Regard Mr Muselier a été premier adjoint et successeur présumé pendant longtemps mais comme J.C. n’était pas décidé à lui laisser la place il a fait sa crise d’adolescence et s’est “révolté”

    Signaler
    • Regard Regard

      Exact. Cela n’en fait donc pas son mentor ….!!!!

      Signaler
  7. Sentenzza Sentenzza

    Regard,oui il a été elu plusieurs fois,mais rarement juste sur son nom, l habitué des tickets gagnants ,Bruno Gilles labourer et semer et tonton Muselier récolter ,Estrosi labourer et semer,et devinez la suite?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire