Quand la justice se rend en psychiatrie : “Vous n’êtes pas incarcérée, vous êtes soignée.”

Reportage
le 16 Fév 2021
1

Depuis 2011, toute personne hospitalisée sans son consentement est présentée devant un juge. Marsactu a assisté à ces audiences qui se tiennent à l’hôpital psychiatrique Édouard-Toulouse et à la cour d'appel d'Aix-en-Provence.

Depuis 2011, des audiences du juge de la liberté et des détentions ont lieu au sein des hôpitaux psychiatriques. (Photo CM)

Depuis 2011, des audiences du juge de la liberté et des détentions ont lieu au sein des hôpitaux psychiatriques. (Photo CM)

“Je ne veux pas être jugée !” Vendredi matin, des cris résonnent dans la salle d’audience de l’hôpital psychiatrique Édouard-Toulouse. La première patiente attendue devant la juge des libertés et de la détention est en pleurs. “On va la prendre en huis clos, elle n’est pas en état”, ordonne la magistrate. Les portes se referment […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Piou Piou

    Enquête intéressante!

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire