Procès de la gérante d’une maison de retraite illégale : “moi, j’y croyais à la colocation”

Reportage
le 29 Juin 2022
0

Douze mois de prison avec sursis ont été requis pour "mise en danger de la vie d’autrui" à l’encontre de Valérie Del Maschio, qui de 2016 à 2021, a accueilli jusqu’à 12 personnes âgées, sans agrément, dans une dépendance de sa maison à Charleval.

Le nouveau palais de Justice d'Aix-en-Provence. (Photo : CBy)

Le nouveau palais de Justice d'Aix-en-Provence. (Photo : CBy)

Assise au premier rang dans sa robe estivale fleurie de bleu, de rouge et d’orange, Valérie Gérin-Sardou épouse Del Maschio, ne cille pas. La procureure Lottie Javelas finit un réquisitoire que la prévenue écoute tantôt tête baissée, tantôt un demi-sourire aux lèvres. Pourtant, elle risque plusieurs mois de prison, assortis de sursis. La quadragénaire comparait […]

Cet article est réservé aux abonnés au journal

Vous seul garantissez notre indépendance Offres d'abonnement à partir de 1€ Poursuivez votre lecture et rejoignez la communauté JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire