Les taudis de famille du patron du Medef local

Enquête
le 2 Fév 2021
29

Président de l’UPE 13, Philippe Korcia a géré pendant 17 ans un immeuble du quartier de Belsunce appartenant à sa famille. Après l'effondrement d'un plancher, l'expert envoyé sur place a constaté que d'autres logements étaient concernés et ajouté un risque d'électrocution à la liste des périls. Une enquête commune de Marsactu, Le Ravi et La Marseillaise.

Photo David Coquille.

Photo David Coquille.

Son nom apparaît encore sur l’arrêté de péril placardé sur la porte d’entrée de l’immeuble. Président du syndicat patronal UPE 13 et jusqu’à il y a peu de l’URSSAF Paca, Philippe Korcia a géré pendant 17 ans l’immeuble du 46-48 rue Tapis Vert, dans le quartier de Belsunce à Marseille (1er arrondissement). Le 2 septembre […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Les coulisses de Marsactu
Cette enquête est un nouvel épisode de #LaGrandeVacance, un projet de coopération inédite lancé fin 2018 avec plusieurs médias autour de données concernant le patrimoine immobilier de la Ville de Marseille, fournies aux journalistes par le militant associatif Noureddine Abouakil. Pour ce volet concernant l'îlot Jouven, Marsactu a travaillé avec La Marseillaise et Le Ravi, qui publient simultanément leurs articles ce mardi. Retrouvez tous les articles publiés ici.
Julien Vinzent_
Journaliste.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. JoB JoB

    Voila encore un bien bel immeuble de notre centre historique mal mené.

    Signaler
  2. Vincent Squale Vert Vincent Squale Vert

    La Caf à pour mission de solvabiliser les allocataires. Elle intervient sur les signalement de non décence des logements dans le cadre du Pdlhi. Après, les articulations partenariales en amont d’arrêté de péril /mise en sécurité, voire insalubrité sont à rechercher et parfaire, sans aucun doute.

    Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    “L’argent agit comme n’importe quel virus: après avoir pourri l’âme de celui qui l’héberge, il part à la recherche de sang frais.” Zafon

    Signaler
  4. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Si j’avais à donner à bail un appartement, la première question que je me poserais serait la suivante : “y logerais-je un de mes enfants ?” Quand la réponse à cette question est négative, c’est qu’il y a un problème.

    Je note tout de même que dans cet immeuble en péril, les compteurs électriques sont neufs. Mais le propriétaire n’y est pour rien, ceci explique peut-être cela.

    La morale de cette histoire, c’est qu’il n’y en a aucune du côté des profiteurs qui ne regardent que le taux de rentabilité de l’investissement, et jamais la dignité humaine.

    Signaler
  5. barbapapa barbapapa

    Un bien immobilier normal rapporte environ 5% par an. Ces gens là veulent des rapports décuplés, pendant des décennies et mettent la bouche en cul de poule et sortent des arguments de bons pères de familles lorsqu’ils sont pris la main dans le cloaque

    Signaler
  6. Un promeur de Marseille Un promeur de Marseille

    Cette gestion indigne donne une idée du niveau du patronat local. Avant de faire semblant de rénover il aurait d’abord fallu renforcer la structure générale de l’immeuble et assurer réellement le clos et le couvert mais ils voulaient sans doute que cela rapporte tout de suite.

    Par ailleurs quand finira ce scandale de la prise en charge directe d’une partie des loyers par la CAF. Cette prise en charge devrait être versée aux locataire qui sont majeurs. Qu’elle le veuille où non la CAF et les gouvernement qui ont institué cette procédure sont complices de ces propriétaires, même sa la CAF suspend ses versements lorsque le scandale devient trop visible..

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Des règles mises en place pour garantir le paiement des loyers, certes, mais quand il y a arrêté de péril le moins que la CAF puisse faire est de verser le loyer sur un compte bloqué jusqu’au retrait de l’arrêté! Cela suppose donc une coordination entre les services de l’Etat et ceux des communes. Encore un exemple de compétences exercées chacun de son côté. Une décentralisation qui n’en finit pas de donner des solutions mafieuses à un tas de bandits.

      Signaler
  7. Tarama Tarama

    Il n’y a pas que les logements qui sont pourris dans ces immeubles, les propriétaires aussi.

    Je parie que monsieur Korcia habite plus un bel endroit du Roucas blanc ou Perrier qu’un de ses immeubles dégradés du centre ville.

    Signaler
  8. Dark Vador Dark Vador

    “Cet immeuble est entretenu, on a géré en bon père de famille”… Même pas honte devant les preuves accablantes de son incurie. Dans ce dossier des logements insalubres, on aura tout vu, tout entendu. Un maximum de gens, bien placés et très au fait de ce filon juteux en ont profité. On est loin de connaître tous les noms des proprios délinquants. Quand le grand ménage sera-t-il effectué…

    Signaler
  9. Sentenzza Sentenzza

    C est pas moi c est maman qui signe les devis!😂😂😂et avec tata!à l epad??pourquoi pas à l Insu de mon plein gré aussi ??

    Signaler
  10. Wahibi HABITA-MESSAD Wahibi HABITA-MESSAD

    Encore une fois, cela démontre l’impunité du pouvoir et de la connivence entre certains hommes politiques, certains responsable des grandes entreprises ayant opinion sur rue. Soit la ville brade les bijoux marseillais à la bourgeoisie Marseillaise, soit elle rachète à prix d’or des locaux ou immeubles délabré en faveur des amis des uns et des autres.
    Que dire lorsqu’un proche de GAUDIN est rattrapé par la police du fisc pour avoir oublié de déclarer une demeure pour 1 million d’Euros? Alors ce dernier avait commandé une étude sur la fraude au prestations sociales . Lorsque nous avons ce type de mentalité et de personnage, de faire passer ses ambitions personnelles avant l’intérêt public, nous arrivons a ce type de situation ou l’humain n’existe plus.

    Signaler
    • 236 236

      Oui. Il y aussi les demandes au Préfet de DUP, à géométrie variable, pour motif de création de logements sociaux.
      DPU pour les propriétaires modeste mais pas pour le site de la Provence ou les taudis de familles des potes. Si au moins la Préfecture avait les moyens d’examiner ces demandes.
      Les DUPrivées, ça doit cesser, c’est de la spoliation pure et simple, c’est pas bien.

      Signaler
  11. patrick patrick

    Est-ce que EDF ou son sous traitant a signalé à la préfecture ou à la mairie ce logement bien pourri quand ils sont passés poser ce beau compteur linky ?

    Signaler
  12. Pierre Pierre

    « L’investissement est en tout cas rentable », 150 k€ de loyer par an, rentable en quoi si l’immeuble a couté 3 millions ou 5 millions ?
    Il faut déduire aussi 20/30 k€ de taxe foncière, de frais de gestion… c’est très subjectif votre approche.

    Vous nous parlez d’un syndic, s’il y a syndic c’est qu’il y a plusieurs propriétaires…s’il y en a un seul, c’est un gestionnaire.

    Pas très claire l’histoire…dégât intervenu il y a deux mois, il n’y a rien de dramatique, j’ai connu des dégâts des eaux qui ont mis des mois à se régler.

    Après si votre objectif est de faire seulement un article à charge, c’est bien réussi !

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      Je vois propose Pierre d’habiter cet immeuble.
      Ce qui est “à charge” ici, ce sont les faits. Pas l’article qui les relate.

      Signaler
    • Pierre Pierre

      J’y travaille déjà (dans le quartier)…
      «mais non merci, je ne supporterais pas de voir les gens tout dégrader…y compris certains locataires 😉

      Signaler
    • 236 236

      L’immeuble a été acquis en 1993, 3 ou 5 millions, de francs donc, pour reprendre votre exemple pour 150000 euros/an c’est rentable, il y a de quoi faire des travaux non?
      Un syndic professionnel peut aussi gérer un immeuble appartenant à un seul propriétaire en qualité de gestionnaire non?
      L’article n’est pas à charge, il constate et pose la question de la responsabilité des bailleurs envers leur locataire et le pouvoir coercitif que la CAF devrait exercer plus largement.

      Signaler
    • Pierre Pierre

      Millions d’euros dans mon exemple…
      Il peut mais il ne faut pas l’appeler syndic, le journalisme implique d’être précis…au plaisir !

      Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, comme indiqué en réponse à un autre commentaire, le terme syndic est donc en effet mal adapté, il vaudrait mieux parler d’administrateur de biens, puisqu’il s’agit d’un immeuble possédé en toute propriété et non d’une copropriété.
      L’article a été modifié en conséquence avec une mention de cette rectification.

      Signaler
    • Pierre Pierre

      Merci Julien. 😉

      Signaler
    • ALAIN B ALAIN B

      En 1993 l’immobilier était bon marché, la bourse était à plus de 6000 euros
      Cet immeuble a dû être acheté 500 000 euros, si l’immeuble appartient à une seule personne la gestion n’est pas très élevé
      Cet immeuble doit rapporter net environ 10 000 euros par mois
      Après qu’il y ait des locataires à problème, c’est possible mais pour les dégâts des eaux la recherche est remboursée par l’assurance de l’immeuble, ensuite il faut faire les travaux mais il faut être présent et surveiller si les travaux sont faits correctement, les frais sont payés par les assurances et les locataires n’ont rien à payer
      Le logement des locataires au frais du propriétaire est une obligation

      Signaler
    • Pierre Pierre

      La bourse à 6000 euros ? 6000 points plutôt….!?
      500.000 euros…pour 1.000m2, un peu plus possiblement.
      +500 k€ de travaux que je ne suis pas allé vérifier
      Rendement correct.
      Ca n’enlève pas qu’il fait s’en occuper en effet, ou demander au gestionnaire de faire le job

      Signaler
  13. nathdemars nathdemars

    Oui c’est un peu confus, on parle d’un immeuble de famille puis d’un syndic .
    Vraisemblablement une confusion entre gestionnaire ( qui s’occupe des appartements pour le compte des propriétaires) et syndic qui administre les parties communes lorsqu’il y a une copropriété.La précision n’est pas un détail dans cette affaire, car si c’est une copropriété d’autres personnes sont concernées…Et le syndic exécute des décisions d’ AG et n’est pas décisionnaire mais conseil.
    Sur le fonds bien sûr ,cette situation n’est pas correcte ,surtout quand on sait que des immeubles sont évacués pour des problèmes bien moins dangereux…

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, il ne s’agit pas d’une copropriété puisque la SCI est propriétaire de l’ensemble. Le terme syndic est donc en effet mal adapté, il vaudrait mieux parler d’administrateur de biens.

      Signaler
  14. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Heureusement que Pierre est là pour nous ouvrir les yeux sur les mauvaises intentions de Marsactu, avec ses “articles à charge” sur le mal-logement et le logement indécent à Marseille publiés à intervalle régulier. Tous ces notables qui donnent à bail des taudis, tous ces immeubles évacués après le drame de la rue d’Aubagne, tous ces ménages qui logent dans un “logement social de fait” insalubre : “rien de dramatique”.

    Signaler
    • ruedelapaixmarcelpaul ruedelapaixmarcelpaul

      C’est du niveau de “je vis dans un vieil immeuble avec des fissures apparentes”, cette ITW lunaire de Vassal dans Libé 1a après l’effondrement de la rue d’Aubagne

      Signaler
    • Pierre Pierre

      Je suis très heureux de vous apporter mes lumières 😉

      Signaler
  15. Brallaisse Brallaisse

    Oui , heureusement que Pierre est là , “Sa parole est une lampe à nos pieds
    et une lumière sur notre sentier.” Psaume 119:105 revisité), mais contrairement à ce psaume , vôtre lumière est froide. Froide comme ces profiteurs installés et qui tirent sur toutes les ficelles des aides sociales.
    Un révélateur de plus de cette mentalité marseillaise qui a dirigé cette ville depuis trop longtemps où c’était “no limit” dans la combine, et curieusement dont beaucoup sont situés dans le 7eme avec vue sur mer .

    Signaler
  16. Pierre Pierre

    Bonjour,
    Il semblerait qu’il y ait deux Pierre comme contributeurs.
    Je me serais volontiers desolidarisé des propos tenus par mon homonyme, mais comment faire puisque nous avons le même pseudo ?
    Marsactu pourrait il expliquer cet état de fait et y remédier ?
    Abonné de longue date, je crois avoir une certaine antériorité sur le choix de ce pseudo, mais je peux me tromper. ..

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire