Le suivi chaotique des adultes sous tutelle par un satellite du département

Actualité
le 4 Nov 2021
5

La chambre régionale des comptes pointe les dysfonctionnements chroniques du centre gérontologique départemental, installé à Montolivet. Elle dénonce notamment une gestion défaillante des biens et avoirs des majeurs protégés.

Le centre gérontologique du département est installé à Montolivet. Il accueille près de 600 personnes et suit par ailleurs les cas de majeurs sous tutelles. (Capture Google maps)

Le centre gérontologique du département est installé à Montolivet. Il accueille près de 600 personnes et suit par ailleurs les cas de majeurs sous tutelles. (Capture Google maps)

“Un service en déshérence.” Dans un rapport rendu public le 28 octobre dernier, la chambre régionale des comptes (CRC) détaille ses observations définitives sur la gestion du centre gérontologique départemental (CGD) des Bouches-du-Rhône entre 2013 et 2019. Si ce recueil de quelque 100 pages expose “une gestion peu respectueuse des deniers publics” et des “comptes […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Inquiétant. Le Conseil départemental ne fait pas son boulot en ce qui concerne les mineurs isolés. Il ne le fait guère mieux en ce qui concerne les adultes sous tutelle. Quelqu’un peut-il rappeler à Madame Vassal que les compétences de l’institution qu’elle préside sont d’abord des compétences sociales, et qu’elles ne se limitent pas au financement de ronds-points d’intérêt communal ?

    Signaler
  2. MarsKaa MarsKaa

    Y aura-t-il une enquête et un procès des responsables, à tous les niveaux, de cette gestion calamiteuse ? Merci Marsactu de mettre en lumière ce rapport. Qui concerne un établissement du département touché aussi par l’affaire des procurations frauduleuses du 11-12e, non ?

    Signaler
  3. Patrick Patrick

    Bravo pour votre article bien documenté ! Vous faites honneur à votre profession

    Signaler
  4. Llaura01 Llaura01

    Merci pour cet article, qui fait froid dans le dos!

    Signaler
  5. AlabArque AlabArque

    ‘Majeur protégé’ à Tours depuis quelques mois, cet article calme mon impatience de me ‘réfugier’ dans MA maison à La Verrerie après la fin de l’obligation de résidence (ah ! la retraite !-).

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire