Jean-Pierre Papin revient pour inaugurer un stade à son nom avec l’élu FN Stéphane Ravier

Info Marsactu
Benoît Gilles
15 septembre 2017 6

L'ex avant-centre de l'OM remettra des "Papin d'or" au stade des Mourets, fraîchement rénové par la mairie des 13e et 14e arrondissement et qui pourrait porter son nom. Interrogé par Marsactu, il refuse de voir un sens politique à sa présence à cet événement organisé par l'élu FN Stéphane Ravier pour ses derniers jours à la mairie de secteur.

« Reviens JPP ! » Le retour de Jean-Pierre Papin à Marseille ne se passe pas exactement là où on l’attendait. Ce n’est pas le plan B de Frank McCourt pour remplacer Rudy Garcia mais le plan com’ du maire frontiste des 13e et 14e arrondissements, Stéphane Ravier lors de l’inauguration du stade des Mourets, à Château-Gombert, le 22 septembre prochain.

Ce stade de quartier a la particularité d’avoir vu sa rénovation (plus de 500 000 euros) financée par la mairie de secteur – aidée pour 38 500 euros par la réserve parlementaire du sénateur frontiste – actée par le conseil d’arrondissements en octobre 2016 puis du conseil municipal quelques semaines plus tard. Une initiative opportune à quelques mois des élections dans un secteur de la ville où le Front national fait de bons scores.

Pour inaugurer ce stade de quartier requalifié, Stéphane Ravier a donc décidé de frapper un grand coup de com’. Une manière aussi de marquer la fin de son mandat à la tête de la mairie de secteur. Atteint par la règle de non cumul, il la laissera avant la fin du mois pour continuer à siéger au Sénat. Alors, réussir à convaincre l’historique avant-centre de l’Olympique de Marseille et de l’équipe de France de mouiller le maillot pour lui est une sortie inespérée. Le nom de l’ancien numéro 9 apparaît en lettres d’or sur l’affiche qui commence à circuler.

Stéphane Ravier remettra donc à cette occasion des « Papin d’or » aux meilleurs buteurs des clubs de foot du secteur en présence de l’avant-centre dont il est un fan absolu. Est-ce que la réciproque est vraie ? Joint par nos soins, Jean-Pierre Papin répond plutôt froidement : « Je ne fais pas de politique. Moi, je suis là pour le sport. De suite, vous faites des raccourcis, il faut arrêter de tout mélanger. » La même réponse est faite quand on lui signifie qu’apparaître au côté d’un maire frontiste lors d’une opération de communication s’apparente un tant soit peu à de la politique.

Un stade JPP

En revanche, l’avant-centre ne semble rien savoir des fameux Papin d’or. Il en sait un peu plus sur une dimension moins connue de la soirée : le stade devrait être baptisé à son nom. Là aussi le coup de com’ est beau.

Du côté de la mairie de secteur, l’intention est bien confirmée. Le maire souhaiterait bien donner le nom de Papin au stade des Mourets financé par ses soins. Il en a informé la mairie centrale qui lui a rappelé qu’il y avait nécessité à faire valider ce baptême par une délibération du conseil municipal. Du côté de la Ville, on précise également que les noms d’équipements publics ont vocation à passer par la commission des noms de rue. En ajoutant encore que le cabinet préfère que ceux-ci soient dénommés en hommage à des personnes décédées. Cela n’a pas toujours été le cas par le passé pour le stade Hamada Jambay à la Busserine (14e) en 2015 ou du stade Félix Weygand, avenue Corot (13e) toujours dans le même secteur.

Saisi de l’initiative, l’adjoint au sport LR, Richard Miron minimise la portée de la démarche : « Monsieur Ravier m’a informé de sa volonté de dénommer le stade ainsi. Le stade des Mourets est un terrain de proximité. Il n’est donc pas homologué pour accueillir les compétitions. Le maire de secteur l’a fait rénover à grand frais par clientélisme politique. Je lui ai répondu qu’il serait plus opportun de dénommer un vrai stade, homologué pour recevoir des compétitions et il y en a en cours de rénovation dans le 13/14. »

Du côté de la mairie de secteur, on indique avoir écrit à Jean-Claude Gaudin pour l’informer de la volonté d’anticiper le conseil municipal du 16 octobre pour profiter de la venue du footballeur retraité. Sans résultat positif, le maire de secteur pourrait bien faire graver une plaque d’ici vendredi. JPP apportera sa visseuse.

Vous venez d’accéder à un contenu en accès libre. Marsactu est un journal en ligne indépendant sur abonnement, sans publicité. Pour s’abonner c’est ici ! Et pour découvrir nos newsletters, c’est là.

6
commentaires

  1. darkvador darkvador

    Je ne suis pas trop fan de foot mais j’aime bien J.-P.-Papin, le sportif et l’homme. Evidemment qu’il se moque éperdument du symbole que représente son nom accolé à un stade d’une mairie FN (à moins qu’il n’y soit sensible, qui sait)… Stade qui n’a pas de couleur politique en principe mais qui a un grand mérite : avoir été rénové pour le grand plaisir des minots du quartier. Jean-Pierre, eu égard à ton passé sportif, pour une fois, je ne t’en tiendrai pas rigueur, mais à l’avenir, veille à éviter les fréquentations douteuses…

    Signaler
    • corsaire vert corsaire vert

      j’espère que ce stade c’est pour les minots du quartier …à condition qu’ils ne soient ni noirs ni basanés …mais cela JPP ne peut l’imaginer avec sa cervelle de footballeur professionnel!

      Signaler
  2. Electeur du 8e Electeur du 8e

    Il se confirme ici une nouvelle fois que, quand on dit « ne pas faire de politique » – comme si c’était sale -, on est rarement de gauche… S’afficher avec un personnage aussi bien identifié et aussi clivant que le « dictateur nord-phocéen » n’est évidemment pas un geste neutre.

    Sauf à émettre une hypothèse désobligeante sur ses facultés intellectuelles, on a peine à imaginer que Papin se fasse utiliser politiquement « à l’insu de son plein gré »…

    Signaler
  3. barbapapa barbapapa

    Le footballeur est un esthète des gestes techniques, un artiste dans sa gestuelle, mais ce n’est le plus souvent pas un penseur modèle

    Signaler
  4. Germanicus33 Germanicus33

    Un stade, c’est bien, mais ce tapage médiatique tend à faire oublier l’indigence des équipements socio-culturels comme à la Busserine….Il faut proposer à la jeunesse tout un panel d’activités..

    Signaler
  5. patrick patrick

    bof, il fait un peu ce qu’il veut jpp, le foot est milieu merdique qui s’entend bien avec la politique

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire