Face à la hausse du prix de l’énergie les maires rognent sur les services publics

Actualité
le 16 Mai 2022
10

Plusieurs maires des Bouches-du-Rhône voient leurs factures exploser avec l'augmentation du prix de l'électricité et du gaz. Fermeture de piscine, réduction des effectifs, annulation de projets, ils doivent alors choisir où faire des économies, parfois au détriment du service public.

La piscine municipale de Cabriès n'ouvrira pas ses portes pour la saison estivale 2022. (Photo : SL)

La piscine municipale de Cabriès n'ouvrira pas ses portes pour la saison estivale 2022. (Photo : SL)

En bordure de la forêt communale de Cabriès, le complexe Raymond-Martin est le point de ralliement des sportifs. Les skateurs croisent les danseurs de zumba et les judokas peuvent observer les matchs de tennis. L’été, les administrés peuvent aussi venir se baigner et se prélasser sur la pelouse près des bassins municipaux. Mais cette année, […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Pussaloreille Pussaloreille

    Merci de cet article qui dévoile une autre conséquence de la crise à laquelle on ne pensait pas. Où l’on mesure en effet comment, là encore, les plus modestes sont en 1re ligne face aux difficultés et aux restrictions mises en place dans le cadre du système en place.

    Signaler
  2. polipola polipola

    c’est drôle, à aucun moment M. Isnard ne se dit que peut être, au lieu de fermer la piscine, il pourrait juste couper le chauffage ?

    C’est fou, ça fait des années qu’on parle de réchauffement climatique, que nous devons réduire notre consommation, et maintenant qu’une guerre nous y oblige, on trouve encore le moyen de contourner le problème. Oui, la solution c’est bien de fermer les services publics qui « consomment trop » et donc coûtent trop cher. Ne réfléchissons surtout pas à d’autres manières de consommer tout en préservant l’essentiel. Et belle mesure sociale que de fermer une piscine municipale avant un été qui s’annonce caniculaire !

    Signaler
    • Patafanari Patafanari

      Dans l’eau froide, le Burkini pour tous.tes

      Signaler
  3. julijo julijo

    c’est la solution de facilité qui est le plus utilisée.
    aucun effectivement, ne se pose trop la question d’économies à réaliser ailleurs.
    ” les décennies d’habitude” c’est aussi le choix le plus facile. la rélfexion viendra après, si elle vient.
    et pour l’instant la pénurie d’eau n’est pas un sujet….ca va venir peut être plus rapidement que prévu.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      En effet, aucune anticipation, réflexion à moyen et long terme, politique au coup par coup (c’est pas cher, on continue, c’est cher, on coupe… ou on “s’arrange”). On ne veut plus de ce type d’élus : il est urgent d’agir en tenant compte de l’environnement, des coûts, et des besoins des habitants. Une logique de développement durable, dont les bases ont pourtant été jetées dans les années 1990 ! 30 ans plus tard on a encore des élus qui réfléchissent à court terme en ignorant volontairement la catastrophe qui vient. Des lubies d’ecolos selon eux. Ils croient pouvoir passer à travers.

      Signaler
  4. polipola polipola

    Oui, je ne sais pas si c’est la force du deni ou du je m’en foutisme qui est là plus forte. Ces gens-là n’ont pas d’enfants ? Parce que dans plusieurs décennies ils ne seront plus là mais eux oui. Belle pensée !

    Signaler
  5. jasmin jasmin

    Je me demandais pourquoi les maires de droite sont plus loquaces au sujet du budget. Est ce qu’ils montent au front pour crier bien fort en amont des legislatives? Si ça fait des décennies qu’on sur-dépense les impots locaux des citoyens, pourquoi ces mêmes maires n’ont pas fait des économies et alerté avant? On dit toujours que la droite est meilleure gestionnaire des deniers publics que la gauche, et on dirait que pris à la gorge, ils savent réduire les dépenses. Je rejoins le commentaire précédent sur la piscine municipale et le chauffage de l’eau. On pouvait laisser la piscine ouverte et couper le chauffage de l’eau, je suppose? Est ce qu’il n’est pas temps d’investir dans des systèmes de chauffage de douches et autres eaux chaudes pour la commune qui sont moins voraces et fonctionnant en permanence? Enfin, c’est plus facile à dire qu’a faire, mais il me semble que quand on va voter à droite, c’est un bon gestionnaire qu’on imagine au bout du papier de vote. Quel gâchis.

    Signaler
    • MarsKaa MarsKaa

      On le dit, mais dans les faits… la bande des Ump LR des Bouches du Rhône a plutôt montré le contraire.

      Signaler
  6. TINO TINO

    Le reportage ne montre que des maires de droite, mais y a t il encore des maires de gauche dans le 13 ?
    Si les maires rognent sur les services publics, les investissements, réduisent les effectifs municipaux pour faire des économies, ce ne sont donc plus que des comptables et plus des politiques.
    Comme ceux qui gèrent l’Etat en fin de compte. Les fameuses contraintes budgetaires….
    Et quand on entend le chef du medef réclamer 35 milliards d’€ de baisses d’impôts par an en faveur des entreprises, on peut se dire que les comptables sont là pour longtemps.
    A moins que….

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      C’est l’occasion de voir si certains zédiles sont de bons gestionnaires en temps de crise
      Tellement facile de claquer l’argent des autres.
      Nous allons les voir à l’œuvre

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire