Déontologie, transports, pétanque… les dossiers chauds du conseil municipal à Marseille

Décryptage
le 17 Déc 2021
10

Ce 17 décembre, les 101 conseillers municipaux marseillais sont invités à se pencher sur 95 délibérations. Au menu de ce dernier conseil municipal de l'année, quelques sujets - pour certains récurrents - devraient faire débat dans l'hémicycle.

L'hémicycle de Bargemon accueille le dernier conseil municipal de l'année ce vendredi. (Photo : Emilio Guzman) (Photo Emilio Guzman)

L'hémicycle de Bargemon accueille le dernier conseil municipal de l'année ce vendredi. (Photo : Emilio Guzman) (Photo Emilio Guzman)

Et c’est reparti : masques FFP2, prise de température à l’entrée, quorum abaissé, possibilité pour les élus de détenir deux mandats… Pour ce dernier conseil municipal de l’année, la pandémie en sa cinquième vague fera de nouveau sentir sa présence sur l’hémicycle. Entre le retour en force du Covid-19 et le début des vacances de […]

Contenu réservé aux abonnés au journal

Offre découverte 1 € le premier mois puis 6,99 €/mois JE M'ABONNE

Si vous avez déjà un compte, identifiez-vous

+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Tanina OUADI Tanina OUADI

    17 décembre j’imagine et non septembre 😁, la fin d’année est dur pour tout le monde. Ils faut se reposer chers journalistes!

    Signaler
    • Coralie Bonnefoy Coralie Bonnefoy

      Ouh là là… Vous avez raison. Je crois bien que la fatigue de la fin de l’année se fait sentir. 😉 Merci de votre oeil vigilant. Passez de bonnes fêtes et continuez à nous lire!

      Signaler
  2. Andre Andre

    En ce qui concerne les transports, il est consternant de constater que les quartiers Nord passent encore après tous les autres. Sans l’intervention de l’État, qui représente une humiliation (méritée) pour la Metropole et sa présidente, jamais ce projet de TC vers le Nord, pourtant réclamé par la municipalité actuelle, n’aurait été remis sur les rails. Mais que de temps perdu.
    Pour Gaudin, les quartiers N n’étaient pas Marseille, sa population devait y rester enclavée et on se demande même si le centre ville avec le quartier Noailles figurait encore dans sa géographie municipale.. Certes, la ville est pauvre mais un homme politique aussi renommé que Gaudin, longtemps membre éminent de l’ancienne majorité de droite, avec tout le réseau qu’on imagine, avait la capacité et le devoir, d’aller chercher les financements et obtenir des mesures d’exception (ce qui se passe aujourd’hui). Il n’a rien fait, il s’en foutait, “M’en gàrci!” devait il penser s’il ne le disait pas publiquement.
    La gestion Vassal n’est que le prolongement de celle de son mentor, qui a laissé s’effondrer cette ville.
    Il est regrettable que nous la subissions encore à travers cette Métropole.

    Signaler
  3. Andre Andre

    Au fait, au bout du futur tramway des Catalans, que personne ne réclame dans la quartier, il y aura bien un hôtel de luxe?!…

    Signaler
    • LN LN

      Oh ! on se réveille ! Il est déjà en construction 🙄

      Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, s’il s’agit de la résidence Sea One, il ne s’agit pas d’un hôtel mais de logements.

      Signaler
    • Assedix Assedix

      Il y a bien l’hôtel des Bords de Mer, qui a l’air vraiment haut-de-gamme,mais il compte seulement 19 chambres…donc j’espère que ce n’est pas uniquement pour sa clientèle que M.Vassal s’entête.

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Pour Madame Vassal, l’intérêt du tram des Catalans n’a rien à voir avec la mobilité ou le désenclavement : il ne s’agit que d’un projet de rénovation urbaine, comme l’ont d’ailleurs été, de façon tout à fait ouverte, les lignes précédentes qui circulent au-dessus du métro. Elle a elle-même résumé cette curieuse conception de l’utilité des investissements dans les transports publics par cette phrase : “regardez comme c’est joli” ! (https://marsactu.fr/malgre-lopposition-de-la-ville-martine-vassal-maintient-le-projet-de-tramway-des-catalans/)

      Ici, le désintérêt des élu•e•s de droite pour la mobilité non-bagnolarde est une véritable culture.

      Signaler
    • Andre Andre

      A LN. Bien sûr gros malin, il est en construction. Mais je ne sais pas si vous avez remarqué, il n’est pas encore ouvert…

      Signaler
    • Andre Andre

      Électeur du 8me, entièrement d’accord. J’avais déjà pu écrire dans ces colonnes que Martine avait perdu la boussole, car Les Catalans sont à l’Ouest, mais pas le Nord !
      Nous avons à Marseille, entre autres curiosités locales, la spécificité de faire rouler un “tramway électoral “. Il n’y a effectivement qu’à voir ces deux lignes qui convergent vers le 12me au-dessus du métro. Il fallait bien remercier et consolider l’électorat de ces quartiers qui avait fait la bascule aux municipales de 95.
      Pour LN qui n’a pas tout compris, on peut se demander, connaissant le style Gaudin et ayant cause, si la construction de cette résidence et hôtel de luxe n’était pas pour quelque chose dans la priorisation de la ligne sur Corse et Corderie, pour “faire joli”.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire