Union de la gauche aux municipales à Marseille : Mélenchon lance sa médiation jeudi soir

Conciliation
Bref
le 12 Nov 2019
12
Jean-Luc Mélenchon prend la parole lors du rassemblement contre le chantier de la Corderie

Jean-Luc Mélenchon prend la parole lors du rassemblement contre le chantier de la Corderie

Il a décidé de se poser en « entremetteur ». Député du centre-ville de Marseille, Jean-Luc Mélenchon (France insoumise) a décidé de convier l’ensemble des forces de gauche à une réunion jeudi 14 novembre à 19 heures. L’invitation est lancée aux partis politiques comme aux acteurs du mouvement social, collectifs et associations de quartier.

Dans son mail, l’ancien candidat à la présidentielle réaffirme sa conviction qu’une liste d’union est nécessaire en vue des municipales. « Je ne peux me résigner à voir toute notre énergie dispersée. Non nous ne sommes pas voués aux confrontations sans espoir de victoire. C’est pourquoi je me propose aujourd’hui d’aider à notre succès commun », explique-t-il. Il y précise à nouveau qu’il n’est lui-même « candidat à rien ».

Parmi les destinataires, le Pacte démocratique (un rassemblement de militants politiques et associatifs qui œuvrent notamment pour une représentation des habitants des quartiers populaires sur les listes), qui a pourtant acté sa rupture avec le Printemps marseillais (qui regroupe FI, PS, PCF et des acteurs du mouvement social) devrait y participer. De même, participera à ce rendez-vous l’ensemble des acteurs du Printemps marseillais. Europe écologie-les Verts, qui a annoncé une liste autonome, réserve encore sa réponse.

Actualisation à midi 50 : EE-LV réserve encore sa réponse, contrairement à ce que nous avait indiqué dans un premier temps un porte-parole.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Electeur du 8e Electeur du 8e

    C’est rare, mais pour une fois je vais féliciter Mélenchon de son initiative. Le sondage paru ce matin dans La Provence – truffé de défauts, à commencer par la faible taille de l’échantillon interrogé, sans souci de l’existence des secteurs – montre tout de même que l’addition des forces de gauche ferait (même sans y inclure Samia Ghali, dont il est difficile de savoir où elle se situe) jeu égal avec la droite, au minimum. Et ce, avant même toute campagne électorale, alors que Martine Vassal est en campagne d’autopromotion depuis 2016…

    Il y a donc de l’espoir. Il appartient à ceux qui peuvent en décider de ne pas le gâcher.

    Signaler
    • julijo julijo

      oui, très … biaisé ce sondage. fantaisiste ?
      c’est comme si, malgré la « médiation » prochaine ils seront de toutes façons présents tous les deux ! avec ou sans investiture lr

      Signaler
  2. Thomas McCumber Thomas McCumber

    Qu’il reste où il est. On n’a pas besoin de lui. Il n’a rien fait pour Marseille durant tout le temps de son mandat de député…. Pas besoin de recevoir de leçons d’un pseudo médiateur égocentrique et imbu de sa personne, qui n’a pas hésité à trahir la gauche marseillaise (PC et PS réunis) lors des dernières élections législatives pour raffler un poste sans assumer ses fonctions ensuite.

    Signaler
    • Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

      je suis pourtant totalement d’accord avec vous mélenchon n’est pas ma tasse « de thé », mais je me dis que lorsque l’on voit l’état de cette ville rien ni personne n’est à dédaigné

      Signaler
  3. Malaguena/Jeannine Malaguena/Jeannine

    POUR UNE FOIS, de sa part,
    j’estime que c’est une excellente idée à conditions que la gauche à Marseille souhaite faire perdre l’épuipe actuelle. Bon c’est pas gagné

    Signaler
  4. Manipulite Manipulite

    Il veut jouer les utilités. Grand bien lui fasse. Jusque là son mandat à Marseille n’a servi à rien.

    Signaler
  5. MarsKaa MarsKaa

    J espere que ce n est pas la dernière chance…
    Donnez nous des raisons d espérer. Faîtes tomber la droite Marseillaise magouillarde et incapable. Unissez vous et partagez les responsabilités. Agissez pour cette ville et ses habitants. Communistes, écolos, insoumis, socialistes, militants associatifs, gens de bonne volonté, vous pouvez réussir et faire quelquechose de bien. Allez, bon sang, on compte sur vous. Le projet, l equipe, ce ne sera pas parfait, mais on s en fout, tant que vous remettez du droit, du social, de l ecologie, du respect ! dans la gestion de la ville. Une fois élus, vous serez aidé par la population. On vous lâchera pas ! On sera vigilant, attentif, mobilisé…

    Signaler
    • julijo julijo

      tout à fait. l’initiative est bonne.
      et puis ce n’est pas forcément du « parfait » dont la ville a besoin mais de futurs élus qui se retroussent les manches (comme si l’équipe des nuls incompétents -et ses héritiers d’aujourd’hui- méritait l’accession à ce qualificatif)
      on veut un projet porté par une équipe
      on veut esperer.

      Signaler
    • Félix WEYGAND Félix WEYGAND

      Exactement ! A cheval donné on ne regarde pas les dents !
      Si l’initiative de JLM (quoi que je pense de lui en tant que politicard) permet de sortir ne serait-ce que partiellement de cet émiettement ce serait vraiment un beau progrès, car la réussite d’un premier emboitement de personnes qui ne se parlent plus peut en entrainer d’autres.

      Quand à ce sondage paru dans La Provence ce matin… bien entendu, il ne tient pas debout sur le plan méthodologique et de toute façon ne peut pas se projeter en élus, puisque cela dépend des différents secteurs, des scores de premier tour (qui permettent ou non des maintiens ou des fusions de listes). Ce n’est donc qu’une commande de Martine Vassal à la veille de sa confrontation avec Gille devant les instances de LR.

      Signaler
  6. Laurent MALFETTES Laurent MALFETTES

    Bref, on envoie Donald Trump réconcilier les Israéliens et les Palestiniens…

    Signaler
  7. Germanicus33 Germanicus33

    Dans la plupart des médias, on dirait qu’il n’y a qu’une candidate à la Mairie de Marseille…
    On ne voit que ses affiches et ses tracts autobiograpiques.
    Comme il faut avoir 5 secteurs, rien n’est moins sûr…
    Le Printemps marseillais mérite que l’on s’y intéresse de près, surtout après la scission d’EELV !

    Signaler
    • Germanicus33 Germanicus33

      L’autosatisfaction de cette doublure de Jean-Claude Gaudin est indécente après une gestion calamiteuse de cette équipe municipale.
      Que ces gens dégagent: Vinci leur trouvera un emploi !

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire