Une filiale de Groupama résilie le contrat d’assurance d’un immeuble rue Jean Roque

Filiale
Bref
Adrien Simorre
7 Déc 2018 0

Gan Assurances, filiale de Groupama, a mis fin au contrat d’un immeuble situé 34 rue Jean Roque le 1er décembre dernier. Dans un courrier annonçant la résiliation du contrat au syndic, que Marsactu a pu consulter, l’assureur évoque « une aggravation du risque assuré » après l’évacuation du bâtiment.

Cette révocation a eu lieu cinq jours avant que Groupama ne revienne sur sa décision de supprimer la garantie « effondrement » des contrats des immeubles de la rue d’Aubagne, après le tollé médiatique qu’elle avait suscitée. Dans un tweet posté ce mercredi, Groupama indiquait rétablir ses garanties effondrement « dans l’attente des expertises ». Dans les couloirs du groupe, on ne sait pas, pour l’heure, si cette décision s’appliquera à sa filiale, qui n’a elle pas donné suite à nos sollicitations.


A la une

La plateforme de prise de rendez-vous Doctolib s’impose à l’AP-HM
En quelques clics, il est maintenant possible de réserver son rendez-vous médical avec plus de 100 praticiens de l'Assistance publique des hôpitaux de Marseille...
[Ô mon bateau] Faute de casse, des vieilles coques à l’abandon
Au large de la rade marseillaise, les plongeurs s'en donnent à cœur joie. À une quinzaine de mètres de profondeur, ils peuvent nager le...
À Marseille, McDo achète un faux témoignage 25 000 euros pour écarter un syndicaliste
"Je suis fatigué de ces négociations. J'ai besoin de mes sous. J'ai l'impression que c'est du chantage. Je demande mon dû. On avait négocié...
[Municipales, le tuto] Comment élit-on le maire de Marseille ?
Le saviez-vous ? Vous n’élirez pas le successeur de Jean-Claude Gaudin. Il y a même sept chances sur huit que vous ne puissiez pas...
La discrète vente de la villa de René Egger, l’architecte du Marseille d’après-guerre
Hissées sur les hauteurs du Roucas-Blanc, les luxueuses villas du Parc Talabot s'étendent dans l'enceinte fermée de la résidence. Parmi elles, une villa sur...
Le port suspend son projet de réaménagement du quai de la Lave pour « concerter » à nouveau
Le port a décidé de remettre l'ouvrage sur le métier. Un an et demi après avoir lancé un appel à manifestation d'intérêts pour le...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire