Un bas-relief du musée des Beaux-Arts retrouvé sur le mur de soutènement d’une cité HLM

Caché
Bref
le 27 Oct 2020
7

Un bas-relief du musée des Beaux-arts de Marseille a été retrouvé sur le mur de soutènement de la cité HLM de la Margeray, dans le 14e arrondissement. “C’est incroyable. Mais ça reste un mystère pour comprendre comment il a pu se retrouver là-bas”, réagit Luc Georget, conservateur en chef du musée dans La Marseillaise, qui révèle l’histoire.

La sculpture en marbre est signée par Aristide Croisy et baptisée “La fondation de Marseille”. Il représente Gyptis et Protis dont le mariage aurait selon la légende fondé Marseille. Selon le quotidien, l’œuvre devrait être bientôt exposée. Une première depuis un siècle.

Source : La Marseillaise

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Alain Castan Alain Castan

    Dans l’article de la Marseillaise le conservateur du Musée des Beaux Arts indique « C’est un splendide marbre de Carrare en relativement bon état qui n’a pas été vandalisé. C’est très intéressant de voir que les gens le trouvaient beau et l’ont respecté. Il n’a pas été tagué, mais un peu altéré par le lichen et le lierre. ». Et si on le remettait dans la cité non ?

    Signaler
    • bonaventure bonaventure

      Très bonne idée ! et mettons dans les musées les statues qui déshonorent la ville et ses habitants

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Quand l’Art se démocratise! Pas beau ça? Respect pour les auteurs de ce déménagement “courageux”.

      Signaler
  2. Sentenzza Sentenzza

    Dans les cités on apprécie l art!un pass gratuit pour tout les musées à tout les habitants des musées !!

    Signaler
  3. Electeur du 8e Electeur du 8e

    On va de surprise en surprise, dans cette ville, quand après un quart de siècle de léthargie on ouvre les placards. Après les statues abandonnées et oubliées dans un entrepôt municipal “privatisé”, un bas-relief qui a quitté tout seul son musée sur ses petites papattes pour aller prendre le frais ailleurs…

    La gestion du patrimoine historique de la ville par l’équipe nullicipale précédente est conforme à la réputation de celle-ci : nulle.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Ne me dites quand même pas que certaines œuvres auraient atterris chez des particuliers ?

    Signaler
    • alexa giunti alexa giunti

      J’ai entendu dire que beaucoup d’œuvres appartenant au musée du vieux Marseille ou au musée d’histoire de Marseille (je ne me souviens plus) étaient visibles chez des particuliers, des élus tout ça…

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire