Trois élèves de Marseille et de Miramas en garde à vue pour “apologie du terrorisme”

Inquiétés
Bref
le 4 Nov 2020
15

Un collégien marseillais de 14 ans et deux lycéens de 16 ans scolarisés à Miramas ont été placé en garde à vue en début de semaine pour “apologie du terrorisme”, informe La Provence. À l’occasion de l’hommage dans les établissement au professeur assassiné Samuel Paty, un des lycéens aurait déclaré que ce dernier l’avait “bien cherché”. L’autre lycéen aurait refusé durant la minute de silence de retirer son bonnet et d’arrêter la musique qu’il écoutait avec un casque. Quant au collégien, il aurait déclaré qu’il “aurait fait pareil” que le meurtrier du professeur.

Source : La Provence

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Jacques89 Jacques89

    Nous verrons bien si Blanquer prendra le relai pour rééduquer ces « jobards » dans un cadre éducatif adapté et surtout avec les moyens nécessaires. Une bonne occasion de vérifier si ce gouvernement fera autre chose que de la com.

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Jacques 89, ce ne sont pas des jobards, ils sont éduqués dans cet esprit pourri.
      Regardez toutes les études sur cette clientèle, c’est impressionnant.

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Ho, je me doute que ça doit être un peu comme chez les jésuites. Malheureusement pour eux la nation ne peut pas les aider à aller au “paradis”. Faudra donc mettre les moyens pour qu’ils arrêtent leurs conneries durablement.

      Signaler
  2. patrick patrick

    Où étaient nos élus de la république lundi à 11h ? en tout cas pas dans les établissements scolaires pour venir soutenir les profs et se rendre compte de l’ambiance.

    Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Alors Patrick et ce billet sur la rentrée c’est pour quand? Jaurès a-t-il fait son effet?

      Signaler
  3. leb leb

    Des professeurs en première ligne pour assurer la communication ministérielle, et quand ça capote , car vu la tension actuelle il fallait forcément s’attendre à ce qu’il y ait des dysfonctionnements et des provocations, que propose l’éducation nationale? Un dispositif de prise en charge pour les élèves concernés? Non, on les envoie tout simplement au commissariat, comme si quelques heures chez les flics (eux aussi en première ligne) allaient faire acte de pédagogie et changer l’état d’esprit inquiétant de ces ados. Je ne suis pas certain que c’est par ce genre de rapport de force qu’on réussira à convaincre un collégien fasciné par Daech qu’il fait fausse route.

    Signaler
  4. Brallaisse Brallaisse

    Jacques, à ma connaissance l’on n’enseigne pas le fait d’approuver la décapitation ou l’assassinat d’enseignements qui présentent des caricatures du ” bon Dieu” chez les Jésuites dans le cadre de la liberté d’opinions et de penser. Ils peuvent avoir un système éducatif bien à eux, mais là il faut raison garder

    Signaler
    • PromeneurIndigné PromeneurIndigné

      C’est compliqué je me souviens de ce verset du psaume 136 du père Gelineau, Qu’on chantait à la chapelle d’un lycée des Bons pères : «Il a frappé l’Égypte avec ses premiers-nés,
      Car son amour est éternel» Etrange non ? D’autant plus que c’était en 1956 à l’époque de l’expédition de Suez…Plus sérieusement , On a abandonné des quartiers populaires aux frères musulmans. Ceux-ci disposent de gros moyens pour diffuser leur doctrine qu’il s’agisse des « bons livres » diffusés par les postes diplomatiques Qatari ou saoudiens ou des chaînes de télévision telle que « Al Jazeera » etc. La nature a horreur du vide

      Signaler
    • Jacques89 Jacques89

      Pour raison garder, il faut replacer les populations dans le cadre de leur évolution. On a pratiqué l’inquisition… et la Saint Barthélémy. On n’a pas vraiment de leçon à donner à des gens qui sont restés au moyen-âge. On a juste à défendre la laïcité contre tous les obscurantismes et “éclairer” les cerveaux qui résistent.

      Signaler
  5. julijo julijo

    “apologie du terrorisme” pour des gamins de 14 à 16 ans…… et donc en garde à vue !!! n’est ce pas un peu fort !!
    je me demande aussi quelles sont les “adultes référents” de ces établissements qui ont appelé à la rescousse les flics….dont on connait la mesure et la sérénité face à ce genre de délit -entre autres attitudes mesurées de leur part-. et oui pourtant, certes, c’est un délit.
    je me suis aperçu à l’usage, et au fil de mes lectures notamment, que ces gamins, paumés, ne savaient même pas de quoi ils parlaient, caricature ? laïcité ? liberté d’expression ? ….. notions inconnues pour la plupart d’entre eux.
    alors j’ai tendance à sourire en imaginant les flics leur expliquer la raison de leur garde à vue…. mais il y a un côté abominable pour moi d’imaginer ces enfants….

    Signaler
  6. Brallaisse Brallaisse

    Cette culpabilisation permanente et cette repentance base du politiquement correct est lassante. Si vous le souhaitez nous pouvons reprendre pays par pays, royaume par royaume , époque par époque la liste des massacres qui incombent à chacun au nom des religions et ceci tous continents confondus. C’est l’histoire , il faut l’assumer, l’analyser et la transmettre.
    Pas de leçons à donner , tout à fait à condition que les gens qui sont en France et qui prônent des valeurs qui ne sont pas les nôtres et qui souhaitent nous imposer un mode de vie et de pensée dont nous ne voulons pas soient remis dans le droit chemin, il y a du travail . La Laïcité est la plus belle loi de notre République . Elle défend le droit des religions à exister et à être pratiqué, ce qui est normal , mais la religion ne doit pas être prédominante, la République un point c’est tout.
    Puis cette argument de justifier la peste par le choléra est loufoque . Nous n’avons pas à défendre la Laïcité mais à l’imposer dans le respect de ses principes . Et puis si cela ne convient pas il y a plein de pays dans le Monde qui seraient ravis d’accueillir ces réfractaires obscurantistes qui pourraient s’épanouir dans un environnement religieux strict, au lieu de subir tout ce que nous leurs faisons subir, c’est du moins leurs arguments . Le Soudan est très bien dans le genre moyen-âge.
    Le ver est dans la pomme , nos politiques par intérêts, par manque de courage, par opportunité , par faiblesse ont été trop faibles avec ces comportements , il faut que cela cesse. Quand des jeunes arrivent à cautionner de trancher la tête d’un prof au nom d’un dieu , cela est insupportable. Et comme je l’ai déjà écrit ici , vous irez expliquer au gamin de ce prof dans quelques années que c’est la faute de la St Barthélémy.

    Signaler
    • julijo julijo

      oui, je suis de cet avis.
      Il faudrait donner à ces gens mécontents de la “république française” le droit de partir.
      ils sont français comme moi, et vous… ok… mais il y a des tas d’expats français qui sont ravis de leur sort dans tous les pays du monde.
      alors je proposerais que ces gens, frustrés, mécontents, malheureux de ne pouvoir agir d’après eux, conformément à leur religion puissent partir vers des cieux plus souriants pour eux. Si la démocratie, et les lois françaises bafouent, selon eux, leurs règles religieuses, qu’ils en trouvent un autre qui leur convient mieux ! il y a des tas de pays -pas forcément des républiques- mais des tas de pays où ils seraient moins frustrés, moins malheureux…
      Et attention, pas d’erreur d’interprétation…je suis athée, définitivement mécréant donc, il ne s’agit en aucun cas de racisme de ma part, je considère toujours que l’immigration et l’émigration sont généralement des richesses, j’ai beaucoup de respect pour les gens qui ont la “foi” quelle qu’elle soit, je souhaite simplement que tout le monde parvienne à vivre confortablement et sereinement. (non pas “vivre ensemble” c’est du foutage de gueule)

      Signaler
  7. Hélène Hélène

    Je vous suggère la lecture du livre d’Amin Maalouf intitulé “Les Identités meurtrières” qu’une amie m’avait offert au lendemain des attentats contre Charlie Hebdo. Ce livre devrait d’ailleurs être au programme de l’éducation nationale car il apporte un éclairage sur ce qui se joue aujourd’hui, à travers ces questions identitaires complexes qui peuvent malheureusement s’exprimer à travers des actes d’une violence extrême. Il faut donner des clés de lecture de notre monde à nos enfants car sinon nous risquons nous aussi de basculer dans l’intolérance et la violence.

    Signaler
    • julijo julijo

      je suis tout à fait de votre avis. Mais je ne crois pas l’éducation nationale prête aujourd’hui pour ce livre, et d’autant plus avec Blanquer. Je me souviens l’avoir lu et l’avoir fait circuler avec bonheur. Je pense toujours -de mémoire- bras ouverts et têtes hautes…
      Je propose quand même : il faut NOUS MEME donner des clés de lecture…à nos enfants. personne ne le fera pour nous.

      Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Maalouf à produit un essai intellectuellement intéressant sur l’intégration sans oublier ses racines et la création d’une humanité plus harmonique en réduisant l’hégémonie occidentale.
      Réflexion intéressante,
      Mais Hélène face à des intolérants,des communautaristes,des religieux, des extrémistes qui veulent instaurer une religion en replacement de notre démocratie, allons nous longtemps continuer à accepter cette situation.
      Ces gens là sont violents et intolérants à notre égard,devons nous continuer à l’accepter. La réponse est non, et il ne faut pas renverser les rôles à cet égard.
      D’ailleurs et cela n’est pas pour rien que Maalouf exclue les fanatiques religieux de sa pensée. Ces gens là ne sont pas compatibles avec l’humanisme.
      Alors réduire l’hégémonie occidentale comme le théorise Maalouf, pourquoi pas, mais pas au profit de ces fanatiques, sûrement pas, et pour être complet, ce ne sont pas des fous comme présentés quelques fois, tout au contraire.
      Après que Maalouf soit présenté aux lycéens, sûrement pour la diversité des idées et l’ouverture sur une conception autre de la société.

      Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire