Téléphérique de la Bonne-Mère : Gérard Chenoz annonce “une décision dans le courant de 2019”

ATTENTE
Bref
Jean-Marie Leforestier
8 Jan 2019 4

Le projet de téléphérique vers Notre-Dame de la Garde n’est “pas du tout abandonné”, affirme l’adjoint au maire chargé des grands projets Gérard Chenoz sur France bleu Provence. Cependant, il annonce “une décision dans le courant de 2019” sur ce projet. Celui-ci est désormais confié à la métropole présidée par Martine Vassal, avait-il précisé en décembre.

Sabine Bernasconi, la maire des 1er et 7e arrondissements, avait semblé enterrer le dossier la semaine dernière en jugeant “pharaonique et coûteux” ce transport par câble. Un million et demi d’euros a déjà été dépensé en études par la Ville pour ce projet.

Source : France bleu

A la une

[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...
Christian Burle, un vice-président bétonneur pour gérer l’agriculture à la métropole
Martine Vassal était l'invitée d'honneur des vœux du maire de Peynier. "C'était une évidence de donner à Christian Burle la délégation de l'agriculture", déclame-t-elle. À...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Si Gérard CHENOZ veut un téléphérique , nous pouvons lancer une collecte pour lui acheter une boîte de “MECCANO” . Il pourra jouer, cela l’occupera.
    Pas un pour rattraper l’autre

    Signaler
    • Un électeur du 9 èmeUn électeur du 9 ème

      Gérard CHENOZ n’a sans doute pas besoin d’une collecte pour s’acheter une boite de “Maccano”. Il à déjà droit à des indemnités de maire-adjoint délégué aux “Grands Projets d’Attractivité” (la population de Marseille stagne …) et il semble bien en effet que la présidente de la SOLEAM, (SPL ou Société publique locale) lui donne droit à des indemnités intéressantes que le site internet de la SOLEAM ne précise pas, transparence oblige. Il est en outre conseiller communautaire et là aussi il est difficile sinon impossible de trouver simplement le montant de ces indemnités sur internet.

      La seule chose dont on peut être certain c’est qu’il ne pouvait pas dépasser 8 399,70 € mensuel au 1er février 2017 : « L’élu local qui détient d’autres mandats électoraux ou qui représente sa collectivité au sein de divers organismes et établissements publics, ne peut recevoir pour l’ensemble de ses fonctions, un montant total de rémunération et d’indemnités de fonction supérieur, déduction faite des cotisations sociales obligatoires, à une fois et demie l’indemnité parlementaire dite de base » https://www.collectivites-locales.gouv.fr/regime-indemnitaire-des-elus

      Il a surement un peu moins mais c’est sans doute beaucoup trop compte tenu de ses éclatants succès dans la résorption de l’habitat insalubre et sa gestion du dossier de La Plaine.

      Signaler
  2. TaramaTarama

    Les élus responsables d’une catastrophe globale comme la connait Marseille devraient être autorisé à garder le silence dans leurs dernières années de mandats (puisqu’on ne peut pas les virer avant).

    Vous les voulez vraiment les câbles au-dessus de l’Abbaye Saint-Victor et la pylône de plusieurs dizaines de mètres de haut sur (les restes de) la Corderie ?

    Je ne comprends même pas comment on peut imaginer un tel projet, sans parler du coût pharaonique, comme dit l’autre, pour le service rendu…

    Signaler
  3. Electeur du 8eElecteur du 8e

    Il faut bien que Gaudin et ceux qui porteront son bilan puissent mettre en avant une promesse tenue parmi les monts et merveilles vendus durant la campagne municipale 2014. A défaut d’amener le métro et le tramway partout “du nord au sud”, autant créer un gadget “moderne” et visible, même inutile pour 99,9 % des Marseillais, pour pouvoir dire (sans rire) “voyez, on a développé les transports collectifs…”

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire