Stéphane Ravier condamné à six mois de prison avec sursis et à un an d’inéligibilité

Urgent
Bref
le 29 Mai 2024
6

Le sénateur (Reconquête) Stéphane Ravier, également conseiller municipal de Marseille, a été condamné ce 29 mai par le tribunal judiciaire de Marseille à six mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité. L’ancien maire des 13e et 14e arrondissements était jugé pour avoir participé à l’embauche de son fils au sein des services de la mairie de secteur lorsqu’il en était maire. Le tribunal a notamment retenu plusieurs témoignages émanant de fonctionnaires municipaux ainsi que les déclarations de Stéphane Ravier à Marsactu, quand nous avions révélé l’affaire.

Le fils de Stéphane Ravier est lui condamné pour recel à 10 000 euros d’amende dont la moitié avec sursis. À l’issue de l’audience, l’avocat de Stéphane Ravier, Julien Pinelli, a indiqué qu’il contestait le jugement et annoncé qu’il souhaitait faire appel.

 

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. PierreLP PierreLP

    Mains propres et tête haute, qu’ils disaient…

    Signaler
  2. Electeur du 8e © Electeur du 8e ©

    Il a bien raison de faire appel : la peine est beaucoup trop légère. Cinq ans d’inéligibilité, ce serait mieux.

    Signaler
    • Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

      La peine la plus cruelle serait d’être privé de son indemnite de sénateur, ce qui finira par arriver, par la déchéance du mandat ou la non réélection, car après les juges, ce sont ses anciens copains du Rn qui l’attendent au coin du bois. En attendant, il s’agit de profiter au maximum de la manne publique. Jusqu’au bout, tête basse et mains pleines

      Signaler
  3. Karo Karo

    Le temps qu’il fasse appel et il sera inéligible pour 2026 !
    Grand bien nous fasse !

    Signaler
  4. Christian Christian

    Ajoutons, puisque les élections européennes sont d’actualité, que les eurodéputés RN votent très souvent en faveur des privilégiés (sur le sujet des voitures de luxe ! ), en faveur des pollueurs et des gros intérêts !
    Mais le lepénisme est une arnaque qui marche bien.

    Signaler
  5. Laurent Malfettes_ Laurent Malfettes_

    La peine la plus cruelle serait d’être privé de son indemnite de sénateur, ce qui finira par arriver, par la déchéance du mandat ou la non réélection, car après les juges, ce sont ses anciens copains du Rn qui l’attendent au coin du bois. En attendant, il s’agit de profiter au maximum de la manne publique. Jusqu’au bout, tête basse et mains pleines

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire