Sept relaxes et des peines de prison avec sursis pour les 18 policiers de l’ex-BAC Nord

Clémence
Bref
le 22 Avr 2021
1
À leur sortie, les policiers ont été acclamés. (Photo CM)

À leur sortie, les policiers ont été acclamés. (Photo CM)

Les réquisitions étaient légères, le jugement accentue encore cette tendance. Le tribunal correctionnel de Marseille a rendu son jugement concernant les 18 policiers de l’ex-BAC Nord notamment poursuivis pour avoir soustrait de l’argent et de la drogue à leurs profits. Sept d’entre eux sont relaxés en raison de “faits insuffisamment caractérisés”, d’autres prévenus bénéficient de relaxes partielles pour des vols de numéraires ou de haschich. Les policiers condamnés écopent de peines de prison assorties de sursis, sans inscription à leur casier judiciaire.

La peine la plus forte concerne l’ancien chef de groupe Bruno Carrasco, condamné à un an de prison avec sursis. À son encontre, le procureur André Ribes avait requis  trois ans de prison dont six mois ferme. Le comité de soutien qui attendait les prévenus à la sortie du tribunal ne cachait pas sa joie. En 2012, le procureur de Marseille, Jacques Dallest, évoquait une “gangrène” pour qualifier les faits reprochés et le groupe avait été dissous par le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. Le jugement rendu est loin de sanctionner un tel état de faits.

Avec Clara Martot

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Christiane CLOUET Christiane CLOUET

    les consommateurs de haschich sanctionnés apprécieront

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire