Report d’audience au tribunal de commerce pour La Marseillaise

Délai
Bref
Julien Vinzent_
10 Jan 2018 0

Le tribunal de commerce de Marseille a accepté de reporter au 31 janvier l’audience prévue ce mercredi, où il devait examiner la situation économique de la Marseillaise. En redressement judiciaire depuis plus d’un an, le quotidien avait obtenu le 22 novembre une prolongation exceptionnelle de six mois de sa période d’observation, afin de finaliser son plan de redressement, s’appuyant notamment sur l’arrivée d’un nouvel actionnaire et d’un conseiller éditorial. Dans ce jugement, le tribunal a salué de “nombreux efforts”, mais s’inquiétait qu’ils ne permettent pas de “dégager une rentabilité suffisante pour présenter un plan de continuation via l’apurement du passif”.

Depuis le 18 décembre, la Marseillaise affiche à sa une un appel à soutien, qui compte les principales personnalités politiques parmi ses premiers signataires. Une initiative qui “provoque un sentiment ambivalent parmi les salariés du journal”, réagissaient quelques jours plus tard le SNJ-CGT et Filpac CGT dans un communiqué, dans l’attente “d’un plan pour l’instant obscur, sans enveloppe financière, sans objectifs clairs et sans date de mise en œuvre”.


A la une

Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...
La Ville offre une nouvelle unité d’hébergement d’urgence, à l’État de payer le reste
Jean-Claude Gaudin signait mercredi le bail emphytéotique de la future unité d'hébergement d'urgence qui doit voir le jour en 2021. Réalisée par le groupe...
Cinq copropriétés marseillaises passent en “priorité nationale”
Vestige du marketing immobilier des années 60, les grandes copropriétés marseillaises ont souvent le mot "parc" affilié à leur nom alors qu'elles n'offrent souvent...
Coup d’arrêt pour le projet d’extension de Plan-de-Campagne
L'affaire était déjà mal embarquée, la voilà plombée. Après un premier avis défavorable de la commission départementale d'aménagement commercial en juin, l'échelon supérieur, la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire