Rassemblement de soignants à la Timone à l’appel de la CGT

Moyens
Bref
le 26 Mai 2020
3
Quelques centaines de soignants se sont rassemblés à l'AP-HM mardi. (Image LC)

Quelques centaines de soignants se sont rassemblés à l'AP-HM mardi. (Image LC)

La CGT santé et action sociale appelait ce mardi à des mobilisations dans toute la France, en parallèle des rencontres du Ségur de la santé menées par le gouvernement. Pour les Bouches-du-Rhône, un rassemblement devant l’hôpital de la Timone a attiré quelques centaines de soignants en début d’après-midi. Pascale Jourdan secrétaire CGT de à l’AP-HM a dénoncé les conséquences locales de la crise de l’hôpital : « en prenant prétexte du plan blanc [lié au covid, ndlr] on a déréglé complètement le temps de travail. Des collègues ont fait des semaines de 60 heures. Et comme remerciements, les entretiens disciplinaires se sont multipliés. Il ne fallait surtout pas critiquer les moyens de protection mis en place ». Au niveau national, le syndicat réclame notamment un plan d’embauches massif, une hausse de salaire, une prime de 1500 euros versée à tous les agents et un retrait des plans de modernisation, tel que le Copermo, qui va toucher l’AP-HM.

« Nous ne voulons ni hommage, ni médaille, ni dons », a lancé la représentante syndicale sous des applaudissements nourris. La CGT projette de réitérer des « mardis de la colère » toutes les semaines. Pour le 2 juin, la proposition est lancée pour « aller jeter des médailles » devant l’Agence régionale de santé.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. Happy Happy

    Je regrette d’avoir eu connaissance de ce rassemblement après coup, je serais allé applaudir les soignants et leurs revendications. Je ne regrette pas de l’avoir fait depuis ma fenêtre à 20h pendant deux mois, mais c’est maintenant que le soutien et les revendications prennent toute leur importance. Je prends date pour mardi prochain, à quelle heure ?

    Signaler
  2. jean-marie MEMIN jean-marie MEMIN

    L’orientation des  »clients » futurs dont le gâteau est important va toujours dans le même sens. Une santé à deux vitesses. Déjà, y a ceux qui n’ont pas de mutuelles et désormais y aura les cliniques privées comme les EHPAD alors qu’avant il y avaient les établissements de long séjour.
    Quand tout sera privé nous serons privés de tout…!

    Signaler
  3. jojofresh13 jojofresh13

    Vous auriez pu témoigné de la présence de Solidaires sud Santé à qui la Cgt n’a pas donné la parole ce qui est bien regrettable . Solidaires
    avait appelé lui aussi à cette manifestation .

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire