Pointe-Rouge : mobilisation contre des immeubles bientôt trop haut pour être légaux

Toise
Bref
le 5 Déc 2019
10

Ils ne veulent « pas être les dernières victimes du plan local d’urbanisme ». La Marseillaise rapporte la mobilisation de riverains, voisins d’un projet de 72 logements à la Pointe-Rouge, Villa Azur. Les trois immeubles doivent s’élever à 12 mètres, ce que n’autorisera plus, et de loin, le futur plan local d’urbanisme (PLU). Voté en conseil métropolitain le 19 décembre, ce dernier limitera les constructions à 7 mètres dans les zones pavillonnaires.

« C’est comme si un médecin continuait de prescrire un médicament alors qu’il sait qu’il va être interdit », image l’un des membres du collectif, qui a déposé un recours au tribunal administratif. Légalement, la mairie peut suspendre sa décision sur une demande de permis de construire en attendant la finalisation du futur plan, mais elle doit prouver que le projet est « de nature à compromettre ou à rendre plus onéreuse l’exécution du futur plan », autrement dit qu’il ne s’agit pas d’une simple non conformité. Le collectif insiste également sur l’argument récurrent de la saturation du quartier.

Brève actualisée le 6 décembre avec la possibilité légale, indiquée par un lecteur, de « sursis à statuer », contrairement à ce qui était écrit.

Source : La Marseillaise

Les brefs

+ de brefs

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. petitvelo petitvelo

    C’est comme si un médecin continuait de prescrire un médicament alors qu’il sait qu’il va être interdit
    C’est comme si l’Etat autorisait le chlordécone pendant 20 ans aux antilles alors que les Etats Unis, champions de la chimie l’ont interdit.
    C’est comme si on subventionnait le diesel routier alors qu’on sait que ça empoisonne l’air et amplifie les émissions de CO2.

    Signaler
  2. kukulkan kukulkan

    Faux, une commune peut instituer un sursis à statuer sur une demande d’autorisation d’urbanisme du moment où le PADD du nouveau PLU a été débattu en conseil municipal/métropolitain. La commune a donc une porte de sortie. Par contre, ces NIMBY qui ne veulent aucun nouveau voisin, ça ne va pas dans l’intérêt commun…

    Signaler
    • Julien Vinzent_ Julien Vinzent_

      Bonjour, votre remarque pertinente a été intégrée à l’article. Merci pour votre contribution et toutes nos excuses pour cette erreur.

      Signaler
  3. kukulkan kukulkan

    par contre le permis a certainement déjà été obtenu, car le programme est déjà en cours de commercialisation !

    Donc plus de recours possible.

    Ils vendent par contre très cher à 5 500€/m² shab… Et sûrement 0 logement sociaux…

    Signaler
    • Laurent MALFETTES Laurent MALFETTES

      On parle de l’immeuble en cours de construction sur l’ancien emplacement de la Poste de Montredon ?

      Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Il y a encore plus cher juste à côté, avenue Lauzier : entre 6000 et 8700 €/m² ! (https://www.selogerneuf.com/annonces/neuf/programme/marseille-8eme-13/139823923/)

      @Laurent Malfettes : le programme Villa Azur est situé sur la parcelle au fond du boulevard Richard.

      « Avenue », « boulevard » : il s’agit d’impasses où, grosso modo, deux voitures ne peuvent pas se croiser…

      Signaler
  4. Electeur du 8e Electeur du 8e

    A première vue, sur les 72 logements prévus dans cet ensemble immobilier, il ne reste que 7 lots à vendre… Autant dire que ce recours vient bien tard : l’immeuble est vendu à 90 % ! Le permis a été délivré le 22 août 2018.

    Ceci étant, planter 72 logements, qui vont vraisemblablement être assortis d’une grosse centaine de véhicules, au milieu d’un parcellaire desservi par des ruelles étroites et en impasse, c’est une idée géniale : délivrer sans autre forme de procès un permis de construire aussi absurde, il fallait le faire !

    Signaler
  5. LN LN

    Et l’idée de couper en deux, avec circulation alternée, l’avenue de la Madrague pour l’immeuble en construction (à la Poste), elle est pas géniale ?
    Alors que la mère Vassal avec son pote Moraine ont supprimé plus bas la piste cyclable, le couloir de bus pour mettre une double voie et fluidifier le trafic (on connait le résultat). Mais qu’est-ce que j’en ai marre de cette de bande de bras cassés. C’est déprimant.

    Signaler
  6. Amaury Amaury

    Les projets immobiliers se succèdent à un rythme effréné, mais sans que les infrastructures ne suivent. Les écoles du quartier sont saturées et le boulevard de Montredon toujours embouteillé. Entre l’arrivée du BUS et les nouveaux arrivants de tous les gros projets, la qualité de l’air va en prendre pour son grade. Les routes sont pourries, les trottoirs défoncés, les écoles s’écroulent ou sont en piteux état, quelles sont les priorités réelles de la mairie pour les habitants ?

    Signaler
    • Electeur du 8e Electeur du 8e

      Même diagnostic à Sainte-Anne, où la somme des projets immobiliers actuels atteint plusieurs centaines de logements, au bas mot, sans la moindre trace de la politique d’urbanisme qui devrait les accompagner en matière de voirie, de transports collectifs, d’écoles, d’équipements de quartier… tandis que le bureau de Poste a purement et simplement fermé (https://pbs.twimg.com/media/EKdM6VwWoAYT1lt?format=jpg&name=small).

      Les priorités réelles de la mairie ? Créer des quartiers dortoirs, sans vie.

      Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire