Plan social à Gemalto : 207 emplois menacés à Gémenos et La Ciotat

PURGE
Bref
Jean-Marie Leforestier
1 Déc 2017 1

Gemalto est en crise. L’entreprise qui produit des cartes SIM pour les téléphones et des cartes à puce a confirmé ce jeudi aux représentants des salariés que 288 emplois vont être supprimés. 207 concernent les sites de Gémenos et La Ciotat.  “Gemalto a réagi en innovant et en abordant de nouveaux marchés comme la cybersécurité et les programmes gouvernementaux, ainsi que l’internet des objets mais la croissance forte de ces domaines n’est pas encore à même de compenser le recul des deux marchés historiques”, explique dans La Provence le vice-président exécutif de l’entreprise Frédéric Vanier qui souhaite “restaurer la compétitivité de l’entreprise”.

“Cela ressemble à un passage en force”, a réagi immédiatement le délégué syndical CFE-CGC Anthony Vella qui évoque la constitution d’une intersyndicale. Un comité central d’entreprise le 12 décembre devrait marquer le début de la discussion entre la direction et les représentants des salariés. Gemalto emploie aujourd’hui 950 personnes à Gémenos et 750 à La Ciotat.

Source : La Provence

A la une

Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...
La Ville offre une nouvelle unité d’hébergement d’urgence, à l’État de payer le reste
Jean-Claude Gaudin signait mercredi le bail emphytéotique de la future unité d'hébergement d'urgence qui doit voir le jour en 2021. Réalisée par le groupe...
Cinq copropriétés marseillaises passent en “priorité nationale”
Vestige du marketing immobilier des années 60, les grandes copropriétés marseillaises ont souvent le mot "parc" affilié à leur nom alors qu'elles n'offrent souvent...
Coup d’arrêt pour le projet d’extension de Plan-de-Campagne
L'affaire était déjà mal embarquée, la voilà plombée. Après un premier avis défavorable de la commission départementale d'aménagement commercial en juin, l'échelon supérieur, la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. neomarsneomars

    La “crise” de Gemalto aurait-elle quelque chose à voir avec les super-primes, plans de stock option et prises de bénéfices très opportunes de ses haut cadres, qui ont moyennement anticipé l’avenir ou est-ce que vraiment j’ai l’esprit chagrin ?
    A quand un poids-lourd européen high-tech pour concurrencer les GAFAM bien appuyés par leur pays et friands d’ingénieurs étrangers ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire