Plan social à Gemalto : 207 emplois menacés à Gémenos et La Ciotat

PURGE
Bref
Jean-Marie Leforestier
1 Déc 2017 1

Gemalto est en crise. L’entreprise qui produit des cartes SIM pour les téléphones et des cartes à puce a confirmé ce jeudi aux représentants des salariés que 288 emplois vont être supprimés. 207 concernent les sites de Gémenos et La Ciotat.  « Gemalto a réagi en innovant et en abordant de nouveaux marchés comme la cybersécurité et les programmes gouvernementaux, ainsi que l’internet des objets mais la croissance forte de ces domaines n’est pas encore à même de compenser le recul des deux marchés historiques », explique dans La Provence le vice-président exécutif de l’entreprise Frédéric Vanier qui souhaite « restaurer la compétitivité de l’entreprise ».

« Cela ressemble à un passage en force », a réagi immédiatement le délégué syndical CFE-CGC Anthony Vella qui évoque la constitution d’une intersyndicale. Un comité central d’entreprise le 12 décembre devrait marquer le début de la discussion entre la direction et les représentants des salariés. Gemalto emploie aujourd’hui 950 personnes à Gémenos et 750 à La Ciotat.

1
commentaires
Source : La Provence

A la une

Boues rouges : la justice met Alteo et l’État sous pression
Six jugements et un total de 65 pages. Le tribunal administratif de Marseille vient de rendre une série de décisions dans le dossier des...
La métropole, lamarque, lebus et le plan com
"Avec lacarte, si j’habite à Marseille et que je dois me rendre à Aix-en-Provence pour travailler, je pourrais prendre lemétro, puis lecar et enfin...
Un rapport ministériel épingle ArcelorMittal, « principal pollueur du département »
"Oui, bien sûr qu'on est au courant. Mais vous, comment vous l'avez su ?". L'embarras est de mise chez ArcelorMittal Méditerranée. Passé jusqu'alors inaperçu,...
Même condamnée, Maryse Joissains « la guerrière » s’y voit encore en 2020
"Incroyable !" Maryse est en mode combat. Quelques heures après l'annonce de sa condamnation à un an de prison avec sursis et dix ans...
Gymnase de l'école La Viste ©AM
Des militants de la France insoumise lancent une cagnotte pour rénover une école publique
"Les parents d’élèves n'en peuvent plus, il faut des travaux avant la rentrée de septembre", lance Sébastien Delogu, dont la fille est scolarisée à...
Quand le Vieux-Port a chaviré
Regarder les gens qui regardent. Vibrer avec eux d'une joie dont l'objet s'échappe. Parce qu'au final, seule compte cette liesse commune. Chroniqueur et photographe...
  1. neomarsneomars

    La « crise » de Gemalto aurait-elle quelque chose à voir avec les super-primes, plans de stock option et prises de bénéfices très opportunes de ses haut cadres, qui ont moyennement anticipé l’avenir ou est-ce que vraiment j’ai l’esprit chagrin ?
    A quand un poids-lourd européen high-tech pour concurrencer les GAFAM bien appuyés par leur pays et friands d’ingénieurs étrangers ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire