Nouvelle manifestation des forains de la Plaine dans le centre-ville

Bouché
Bref
Lisa Castelly
14 Sep 2018 0

Les forains du marché de la Plaine ont démarré ce vendredi matin une nouvelle opération escargot, cette fois-ci concentrée dans le centre-ville. Des dizaines de véhicules embouteillaient la Canebière, surveillés par un dispositif policier. Ils se mobilisent contre la fermeture du marché durant les travaux qui doivent démarrer dans les semaines à venir.

“Nous avons été reçus en préfecture mardi, détaille Michel Marin, président du syndicat des marchés de France dans les Bouches-du-Rhône, et la secrétaire générale nous a assuré qu’elle allait tout faire pour réunir la Ville, la Soleam [l’aménageur public, ndlr] et les forains. Maintenant on attend la confirmation pour lever le piquet de grève”. À 11h, le cortège poursuivait donc sa procession dans l’espoir d’obtenir une convocation officielle pour cette table ronde.

Actualisation à 11h50 : le cortège bloque désormais l’accès à l’autoroute A7 selon La Provence


A la une

Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....
Bernard Tapie veut licencier le principal syndicaliste de La Provence
La scène se déroule non pas à Marseille mais à Paris d'où Bernard Tapie dirige son journal, La Provence. L'actionnaire principal tient ses conseils...
Habitat indigne : l’État et les collectivités rejouent leur éternel ping-pong
"Jean-Claude, cela serait bien que nous appelions Julien Denormandie et Jacqueline Gourault lundi matin. Je la connais bien, elle était au Sénat avec moi"....
Violences à la marche de la colère, manifestants et policiers se rejettent la faute
Fierté et déception. C'est dans cet état d'esprit que les organisateurs de la marche de la colère faisaient le bilan devant la presse. Fierté...
Un nuage de lacrymo trouble la colère des Marseillais
Un énorme nuage de lacrymogène en guise de réponse à la contestation pacifique. À 19 h 30, une partie des 8000 manifestants comptés par la police...
Emportée par la vague #BalanceTonTaudis la mairie tente de garder la tête hors de l’eau
"Depuis que ça a été lancé, c'est une avalanche. Ça noie complètement le service gestion des risques parce qu'on est appelé de partout." Ce week-end,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire