L’UDE, parti de Christophe Madrolle, placé sous administration judiciaire

Contre-Putsch
Bref
le 17 Fév 2020
4

Nouveau rebondissement pour le candidat à la mairie de Marseille Christophe Madrolle. Le tribunal judiciaire de Paris a en effet décidé le 14 février de placer sous administration judiciaire l’Union des démocrates et des écologistes (UDE) dont il revendiquait la présidence par intérim. La justice estime que « l’UDE ne possède plus d’instances dirigeantes désignées conformément aux statuts depuis le 16 octobre 2016 » et que l’association de financement « AF-UDE » se trouve dans la même situation « depuis le 10 avril 2018 ».  L’administrateur aura pour mission de remettre en ordre les instances du parti et de clarifier l’usage des fonds depuis octobre 2015. À l’origine de cette action en justice, plusieurs anciens membre de la direction de l’UDE, dont le député de la dixième circonscription des Bouches-du-Rhône, François-Michel Lambert ont été déboutés de leurs demandes de se faire reconnaître en tant que dirigeants du parti.

L’UDE est en effet le théâtre d’une crise intestine où deux camps s’affrontent et s’accusent mutuellement d’avoir fomenté des putschs comme l’a raconté Marsactu en septembre dernier. Le clan opposé à Christophe Madrolle, a, par ailleurs, déposé une plainte au pénal pour « faux, usage de faux, escroquerie et détournement de fonds »« Christophe Madrolle ne peut plus se prévaloir de l’étiquette UDE et l’attribuer à des listes pour les municipales à travers la France comme il l’a fait jusqu’ici », estime ainsi Christophe Rossignol, ex secrétaire général adjoint du parti. Christophe Madrolle, quant à lui, se déclare satisfait du jugement : « l’administrateur judiciaire va permettre de pacifier les choses et mes opposants ont été déboutés de leurs autres demandes et je reste secrétaire général ». En revanche, son élection en tant que président en décembre 2019 est également annulée.

Avec Lisa Castelly

Modification le 18/02/20 à 12h40 avec ajout de la citation de Christophe Madrolle et des précisions sur la portée du jugement.

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. patrick patrick

    et le mec veut administrer marseille… pourquoi tous les ballots de la politique se retrouvent ici ?

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      C’est le triangle non pas des Bermudes mais du Frioul

      Signaler
    • leravidemilo leravidemilo

      C’est parce que on n’attire pas les mouches avec du vinaigre.Et le marigot marseillais exhale depuis quelques sept décennies des remugles nauséabonds mais également mielleux, qui attirent certaines catégories de personnes, endurant ces vapeurs délétères pour y tenter leur chance, genre ballots de services, coucous et autres passagers clandestins…
      ça finit, depuis déjà quelque temps , par faire système, genre biotope(la), et ces gens finissent par se dire, sauf décision de justice bien sur, autant rester là puisque j’ai compris le dit système, plutôt qu’aller ailleurs tenter de nouvelles aventures encore plus incertaines…
      C’est d’ailleurs pour ce motif qu’il importe, ici encore plus qu’ailleurs, d’interroger le temps moyen/long, plutôt que se focaliser sur les nouvelles «  »fraiches » », au risque de tomber de sa chaise à chacune d’entre elles.
      Exemple: Quand Vassal enquiille sur sa liste un C Masse par çi, puis un D Rossi par là, soit un adversaire/ennemi putatif d’hier (matin), cela peut occasionner chez certains, et notamment ici, des surprises, indignations, sentiments de changement de cap…mais il ne s’agit de fait que de mauvaises manières instituées, faisant partie des moeurs locales, habituelles dans ce biotope, genre bussness like usual . Dit autrement, il ne suffit pas de comprendre que Vassal est une héritière (en l’occurrence l’Héritière), il convient de comprendre de quoi elle est l’héritière, et qu’ici moins qu’ailleurs on n’hérite pas de la dernière pluie! Et puis, le système est maintenant bien rôdé et les Rossi et Masse se recyclent sans fin, et donc pourquoi pas les Madrolles; c’est d’ailleurs ici même que Lambert (de la même veine…) a inventé l’institut d’économie circulaire, il n’y a pas de hasard . Bon, ça n’explique pas tout, on reste dans le multifactoriel hein, mais ça aide à comprendre…
      Et d’ailleurs, ces ballots, coucous, passagers clandestins et autres aventuresques de l’incertain local, ne doivent être pris que comme des sujets de méditation historique et philosophique. A défaut, croyez le bien, vivre à Marseille devient strictement insupportable!!!

      Signaler
  2. Minh Derien Minh Derien

    Pas fichu de gérer un micro-parti ! Son élection à la présidence de l’UDE annulée…Et il a des prétentions sur la 2ème ville de France ?

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire