L’État va financer l’installation de piscines mobiles dans les écoles à Marseille

Hors sol
Bref
le 18 Oct 2021
8

80 % du financement d’une douzaine de bassins. L’engagement du ministère des Sports pour l’installation de piscines mobiles pour palier le manque criant d’infrastructures à Marseille se précise. La somme de l’un de ces bassins, qui pourra donc être déplacé d’école en école, s’élève à 15 000 euros. Les écoles situées dans les quartiers prioritaires de la ville et qui rencontrent des difficultés à avoir accès aux piscines municipales pourront en bénéficier pour permettre l’apprentissage de la nage.

“Cette solution ne doit pas être pérenne mais accompagne la transformation globale”, a commenté dans La Provence Sébastien Jibrayel, adjoint au maire en charge des sports. La Ville s’est lancée pendant le confinement dans un immense chantier de rénovation des piscines à hauteur de plusieurs centaines de milliers d’euros. Les piscines mobiles devront être installées sur les terrains de sport d’avril prochain à septembre, voire octobre.

Source : La Provence
+++

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

  1. MarsKaa MarsKaa

    Est ce vraiment une bonne nouvelle, une avancée, une solution (temporaire) ?
    Quelle dimension ont ces bassins mobiles ? Combien peuvent ils recevoir d’enfants à la fois ? S’il s’agit des conteneurs vus sur une chaine d’infos, c’est petit, toute une classe ne peut pas y aller en même temps.
    Les autres enfants de la classe iront où ?
    Et quid des terrains de sport où seront installées ces piscines mobiles, ils ne seront donc plus utilisables ? Où iront les enfants et ados qui y pratiquaient hand, basket, volley, foot, athlétisme ?

    Signaler
  2. Brallaisse Brallaisse

    C’est la solution prônée il y a deux ou trois ans en Algérie pour occuper les minots algériens durant l’été.Voilà où en est arrivée cette ville,nous sommes en plein tiers-monde.
    Et bien ,nous y sommes presque ,capitale de la Méditerranée,mais ce n’est pas forcément le sens que nous voulions voir donner à ce concept.
    Pôvre de nous.

    Signaler
    • julijo julijo

      hé ho, votre colère vous égare !!
      j’ai peut être mal compris, mais le parallèle entre l’algérie et le tiers-monde ?? faut oser, non ?

      Signaler
  3. Brallaisse Brallaisse

    l’Algérie est un pays en voie de développement dans le meilleur des cas, si vous le voulez,et ayant passé beaucoup de temps là bas pour raisons professionnelles , je puis vous assurer que nous avons beaucoup de similitudes dans les dysfonctionnements concernant la gestion et les équipements publics .
    En arrivez à Marseille en 2021 à acheter des piscines de jardins en lieu et place de vraies piscines tout cela du fait de l’incurie des politiques,faut oser non ?

    Signaler
  4. julijo julijo

    grâce à l’incompétence, l’incurie, voire la bêtise (miron ) et la malveillance de la nullicipalité précédente, nous aurons des piscines “provisoires”.
    cela me fait penser au petit bassin en plastique que j’avais installé en juin dans mon jardin pour que mes petits enfants pataugent (elle m’avait coûté 50 euros !)

    Bon, en même temps, on se calme, elles ne sont pas encore arrivées…les conditions de sécurité applicables à une activité de ce type sont assez draconiennes, et deviendront vite insolubles pour ces bassins installés…un peu n’importe où !!

    Signaler
    • Brallaisse Brallaisse

      Julijo, qu’elles viennent ou pas , à la limite , on s’en fiche, cela sera de l’argent public jeté en l’air de toutes les façons, Sans parler des éducateurs,maîtres nageurs qui vont bien évidemment manquer, sans oublier les pitres de FO qui vont nous gonfler sur les conditions de travail et notamment sur la marque de la crème à bronzer.
      Ce qui est insupportable c’est d’en arriver à cette situation.

      Signaler
  5. Pierre12 Pierre12

    C’est mieux que rien.
    Des bassins mobiles, financés par l’état…bizarre, le programme du pm parlait de piscines, de centres aquatiques.
    Je sais ceux d’avant étaient nuls, vendus, corrompus, ils ont mal géré et ruiné la Ville.
    Peut-être avaient-ils seulement les mêmes moyens (proches de zéro) que ceux de la municipalité actuelle ?!
    L’occasion de me ressortir la patinoire, le red bull challenge…faites-vous plaisir.

    Signaler

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire