Les industriels veulent organiser des “concertations” sur la pollution à Fos

Lobby
Bref
Violette Artaud
12 Avr 2018 0

Ce n’est pas tous les jours que les représentants des industriels consentent à parler pollution et santé. Mais après la reconnaissance par l’Etat de l’intérêt d’une étude universitaire sur la surmortalité à Fos, ou encore l’intérêt provoqué par une étude sur la contamination des produits AOC,  et enfin la réaction du préfet sur cette question, difficile de ne pas bouger. Ce mercredi, l’UPE 13, le Medef local a annoncé la mise en place de “concertations” sur la problématique de la pollution du pourtour du golf de Fos-sur-mer.

“Je trouve injuste que l’on dise que les industriels se fichent de la santé des gens. L’industrie est un trésor qu’il faut que l’on préserve, de la même manière que la santé des gens”, s’enflamme Johan Bencivenga, président de l’UPE13. Il est rejoint par Thierry Zarka, président de l’UPE13 Étang-de-Berre : “dénigrer l’industrie, c’est mettre en péril un éco-système nécessaire. On a vu des reportages à charge basés sur une seule étude. Il faut que les gens comprennent ce que l’on fait et ce que l’on va faire”. Lors de ces temps de “concertation” devraient être invités associations de riverains, syndicats de salariés, collectivités, État et industriels. Une opération de communication en somme ? “Le but est aussi de co-construire des actions et des engagements naîtront de ces débats”, assure Thierry Zarka.

C’est une plateforme financée par l’État, les collectivités et les industriels, nommée SPPP qui se chargera de mettre en place ces rendez-vous. Un outil qui existe depuis… 40 ans. Les premières “concertations” devraient commencer à la rentrée prochaine.


A la une

Évacuations : 31 familles définitivement relogées, 1 131 personnes toujours à l’hôtel
"Ils ne veulent voir qu'une ou deux personnes alors on n'y va pas. On attend ensemble dans le hall et on pose nos questions...
[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire