Les industriels veulent organiser des « concertations » sur la pollution à Fos

Lobby
Bref
Violette Artaud
12 Avr 2018 0

Ce n’est pas tous les jours que les représentants des industriels consentent à parler pollution et santé. Mais après la reconnaissance par l’Etat de l’intérêt d’une étude universitaire sur la surmortalité à Fos, ou encore l’intérêt provoqué par une étude sur la contamination des produits AOC,  et enfin la réaction du préfet sur cette question, difficile de ne pas bouger. Ce mercredi, l’UPE 13, le Medef local a annoncé la mise en place de « concertations » sur la problématique de la pollution du pourtour du golf de Fos-sur-mer.

« Je trouve injuste que l’on dise que les industriels se fichent de la santé des gens. L’industrie est un trésor qu’il faut que l’on préserve, de la même manière que la santé des gens », s’enflamme Johan Bencivenga, président de l’UPE13. Il est rejoint par Thierry Zarka, président de l’UPE13 Étang-de-Berre : « dénigrer l’industrie, c’est mettre en péril un éco-système nécessaire. On a vu des reportages à charge basés sur une seule étude. Il faut que les gens comprennent ce que l’on fait et ce que l’on va faire ». Lors de ces temps de « concertation » devraient être invités associations de riverains, syndicats de salariés, collectivités, État et industriels. Une opération de communication en somme ? « Le but est aussi de co-construire des actions et des engagements naîtront de ces débats », assure Thierry Zarka.

C’est une plateforme financée par l’État, les collectivités et les industriels, nommée SPPP qui se chargera de mettre en place ces rendez-vous. Un outil qui existe depuis… 40 ans. Les premières « concertations » devraient commencer à la rentrée prochaine.

0
commentaires

A la une

Le couvent dominicain renonce à accueillir l’Action française

Le centre culturel Cormier, rattaché au couvent dominicain de Marseille, a renoncé à accueillir le colloque consacré à Charles Maurras ce samedi.

À la fédération des chasseurs, la reprise en main ordonnée par...

Les 21 000 chasseurs des Bouches-du-Rhône et leur nouveau patron apprennent à se connaître. Le 10 avril, la justice nommait Frédéric Avazeri en tant...

Le parquet national financier multiplie les perquisitions dans les services municipaux

Le lieu est réputé pour sa tranquillité. Il n'y a guère que les piaillements de pie qui troublent le calme éternel du cimetière Saint-Pierre....

Indignation autour d’un hommage à Charles Maurras dans un couvent dominicain

"La nouvelle de l’organisation le 21 avril prochain, dans des locaux de l’ordre des Dominicains de Marseille, d’un « week-end d’hommage à Charles Maurras » par...

Martine Vassal entre en campagne

"Nous avons dû refuser du monde", glisse-t-on avec gourmandise dans l'équipe de com' de la présidente du Département. En entrant sur scène, Martine Vassal...

L’architecte du Vélodrome de 1998 demande 480 000 euros à la...

Il y a des soirées où le Vélodrome bout comme un chaudron de sorcière, à l'égal des plus grandes arènes d'Europe. Les supporters en...

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire