L’Équitable café, victime d’un canular pro-israélien

Piratage
Bref
Benoît Gilles
27 Mar 2017 1

L'équitable café, installé sur le cours julien depuis 2009. (LC)

Notre confrère et partenaire Le Ravi révèle la désagréable mésaventure subie par le café associatif L’Équitable café, le 18 mars dernier. Alors qu’il accueille un militant favorable au boycott des produits israéliens, le bar associatif voit débarquer une “vingtaine de policiers armés”, note le mensuel satirique. Le reste c’est Joris, salarié qui le raconte dans les colonnes du Ravi : “Les policiers étaient à la recherche d’hommes armés sur le cours Julien, suite à un coup de fil qui leur avait été donné avec le téléphone portable de l’Équitable. Ils m’ont interrogé sans ménagement, en me demandant si c’était moi qui était à l’origine de ce qui avait tout l’air d’un mauvais canular”.

Au même moment, le salarié de permanence reçoit un appel sur le portable d’où était censé être parti l’appel. Le message est clair : “Y a les flics chez vous ? Hé bien, tant mieux, fils de putes pro-palestiniens. On est en Israël. Allez vous faire foutre !” Quelques heures plus tard, c’est une entreprise de pompes funèbres qui débarque pour une levée de corps. Ce type d’incidents pilotés depuis Israël – dont Ulcan est l’auteur le plus connu – émaillent régulièrement les événements organisés pour contester la politique israéliennes dans les territoires occupés.

Source : Le Ravi

A la une

[C’est mon data] Où sont les 22 000 hectares de terres agricoles bétonnées depuis 25 ans ?
Prenez une carte de Marseille. Enlevez quand même un petit bout du massif des calanques. Vous avez une idée de la surface de terres...
Jean-Noël Consalès : “90% du maraîchage de la métropole est consommé à l’extérieur “
Rarement le contenu de nos assiettes a autant servi de miroir à notre civilisation. La qualité de ce qu'on mange, comment et où ces...
La marina fantôme cachée derrière le hangar J1
Derrière le projet du hangar J1, il y a un loup voire, vu le contexte marin, un requin. La métaphore animale est de rigueur...
Romain Capdepon : “Dans les réseaux, on voit d’abord les minots mais sans rien savoir d’eux”
Pour les "Minots" dont parle Romain Capdepon, il y a, au commencement, l'espoir de côtoyer un "destin social acceptable". Le premier livre du chef de rubrique...
BG
Plan d’urbanisme : “Il y a une volonté politique latente d’embourgeoiser le centre-ville”
Depuis ce lundi et jusqu'au 4 mars prochain, la métropole soumet à enquête publique l'un des documents clefs du développement des 18 communes qui...
Christian Burle, un vice-président bétonneur pour gérer l’agriculture à la métropole
Martine Vassal était l'invitée d'honneur des vœux du maire de Peynier. "C'était une évidence de donner à Christian Burle la délégation de l'agriculture", déclame-t-elle. À...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Germanicus33Germanicus33

    Ce sont bien des méthodes d’intimidation de fascistes !

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire