Légionelle dans la cité Air Bel : les bailleurs assurent tenir les délais de rénovation

Tuyaux
Bref
Lisa Castelly
6 Août 2018 0

Un arrêté préfectoral pris le 16 juillet sommaient les trois bailleurs de la cité Air Bel (11e arrondissement) d’accélérer dans la lutte contre la présence de légionelles dans les canalisations. Depuis plus d’un an, les mesures ont en effet régulièrement identifié “des concentrations en légionelles très supérieures au seuil sanitaire”. Deux semaines plus tard, Erilia, Logirem et Unicil ont publié un communiqué pour assurer que “les travaux de rénovation des réseaux d’eau de la cité d’Air Bel se déroulent conformément au calendrier d’exécution”.

Les bailleurs expliquent ainsi que des travaux de rénovation des réseaux ont démarré début juillet, et que les mesures de prévention supplémentaires demandées par la préfecture vont aussi être appliquées. Un bureau d’étude a été désigné pour identifier les “points à risque” avant le 15 août. Des lettres envoyées aux locataires et des permanences dans la cité devront permettre l’information des habitants qui recevront la visite d’installateurs pour poser les filtres préconisés par la préfecture. Les bailleurs annoncent avoir engagé 4 millions d’euros dans ces travaux, dont une partie a démarré en juin 2017.

Depuis le décès en septembre 2017 d’un jeune homme des suites de la legionellose, les habitants n’ont de cesse d’alerter les autorités et leurs bailleurs pour débarrasser la cité de cette bactérie qui prolifère dans les canalisations d’eau chaude.


A la une

À Marseille, l'”ancien monde” ne craint plus La République en marche
Poignées de main chaleureuses, cigarillo aux lèvres, petites blagues décontractées, Dominique Tian est ici chez lui et il entend bien le montrer. Vendredi 12...
Martine Vassal bricole un agenda environnemental à un milliard d’euros
Moins d'un mois. C'est le temps record qu'il aura fallu aux équipes de la métropole pour se greffer sur l'agenda environnemental du conseil départemental....
Les premiers arbres de La Plaine tombent malgré la résistance
La pluie tombe, les arbres aussi et certains manifestants pleurent en voyant les premiers tilleuls chuter dans un grand crac sinistre. Ils hurlent aussi...
Conflit d’intérêts à la tête de l’institut de recherche pour le développement
Charles Duchaine est de retour à Marseille. Pas le premier juge de l'affaire Guérini en personne, mais les contrôleurs de l'agence française anti-corruption (AFA)...
À Saint-Victoret, des travaux qui se font tout seuls embarrassent la métropole
C'est un joli parc à la sortie du bourg de Saint-Victoret en direction de la gare de Pas-des-Lanciers. A côté du centre aéré fraîchement...
L’institut Ricard drague les habitants de l’Estaque avec une ferme à poissons du futur
"Nous avons proposé un projet de ferme que l'on pourrait appeler... permaquacole !", lance fièrement Patricia Ricard, petite-fille de Paul et présidente de l'Institut océanographique du...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire