Le réseau de santé du Grand conseil de la mutualité placé en liquidation judiciaire

épilogue
Bref
Clara Martot
30 Oct 2018 0

Le tribunal de grande instance de Marseille a prononcé ce mardi la liquidation judiciaire du Grand conseil de la mutualité (GCM). Née en 1821, cette société mutualiste, propriétaire de 29 services de santé, est la première du département avec 200 000 patients annuels. En 2011, tandis que la société accumule environ 30 millions d’euros de dettes, la justice place le GCM en redressement avant d’adopter, en 2013, un plan de continuation imposant un remboursement des créanciers sous dix ans. Entre les premiers épisodes judiciaires du GCM et le jugement d’aujourd’hui, le nombre de salariés s’est presque vu divisé par deux, passant de 1 200 à 622 personnes.

La direction, qui n’avait pas communiqué sur ces nouvelles difficultés, s’est refusée à tout commentaire avant le 12 novembre. Ce jour là, les deux candidatures pour la reprise seront exposées aux représentants du personnel. DocteGestio, qui avait déjà racheté la clinique de Bonneveine, présente une offre avec la fondation la fondation Ambroise Paré – hôpital européen, qui garantirait la reprise de tous les salariés. L’autre candidature émane de MFRS, société mutualiste implantée en Rhône-Alpes. L’activité est maintenue pendant le processus de reprise.


A la une

Bernard Tapie veut licencier le principal syndicaliste de La Provence
La scène se déroule non pas à Marseille mais à Paris d'où Bernard Tapie dirige son journal, La Provence. L'actionnaire principal tient ses conseils...
Habitat indigne : l’État et les collectivités rejouent leur éternel ping-pong
"Jean-Claude, cela serait bien que nous appelions Julien Denormandie et Jacqueline Gourault lundi matin. Je la connais bien, elle était au Sénat avec moi"....
Violences à la marche de la colère, manifestants et policiers se rejettent la faute
Fierté et déception. C'est dans cet état d'esprit que les organisateurs de la marche de la colère faisaient le bilan devant la presse. Fierté...
Un nuage de lacrymo trouble la colère des Marseillais
Un énorme nuage de lacrymogène en guise de réponse à la contestation pacifique. À 19 h 30, une partie des 8000 manifestants comptés par la police...
Emportée par la vague #BalanceTonTaudis la mairie tente de garder la tête hors de l’eau
"Depuis que ça a été lancé, c'est une avalanche. Ça noie complètement le service gestion des risques parce qu'on est appelé de partout." Ce week-end,...
Avec le drame de la rue d’Aubagne, la Ville au cœur d’une nouvelle tempête judiciaire
Personne n'aurait pu imaginer une telle fin. Alors que son dernier mandat entame son dernier tournant, Jean-Claude Gaudin se trouve au cœur d'une nouvelle...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire