Le procureur écarte l'”association de malfaiteurs” pour les policiers de la BAC Nord

Réquisitoire
Bref
Benoît Gilles
9 Jan 2019 0

Cahin-caha, l’affaire des policiers de l’ex BAC Nord avance jusqu’au procès. Quitte à perdre en chemin certaines qualifications qui ont valu en 2011 à vingt fonctionnaires d’être qualifiés de “gangrène” par le procureur d’alors, Jacques Dallest. L’unité de police avait été dissoute. Un de ses successeurs au parquet, le procureur adjoint Jacques Ribes vient de rendre son réquisitoire écrit, étape accusatoire indispensable avant le renvoi en correctionnelle que La Provence a pu consulter.

Il ne retient pas l’association de malfaiteurs parmi ces qualifications. Les policiers, qui ne sont plus que dix-huit à être mis en examen, sont principalement accusés de vol de stupéfiants, de cigarettes ou d’argent. D’après le quotidien, l’enquête menée depuis 8 ans a “mis en évidence la réalisation systématisée d’infractions pénales, allant bien au-delà d’un simple laisser-aller professionnel ou d’un manque de rigueur, chaque opération devenant en réalité prétexte soit à l’attribution de produits en vue d’une éventuelle rémunération d’informateurs officieux, soit à un enrichissement personnel.”

Source : La Provence

A la une

La halte ferroviaire d’Arenc, cinq ans et puis s’en va
Au pied de la tour La Marseillaise, un panneau estampillé SNCF et une machine pour éditer des billets signalent la présence d'une voie unique...
À la Castellane, la rénovation prend forme mais bute toujours sur l’avenir du centre social
C'était au printemps 2016, la démolition d'une barre de logements à la Castellane était retardée pour cause de bras de fer politique autour de...
Enseignants et parents du collège Versailles refusent trois ans de cours dans un chantier
Ils n'étaient qu'une petite centaine mais ont fait beaucoup de bruit. Ce jeudi matin, parents d'élèves, professeurs et élèves du collège Versailles, dans le...
La marche contre les boues rouges lance l’année cruciale d’Alteo
La pression ne faiblit pas. Ce dimanche, trois associations organisent à Mange-Garri une "marche contre la pollution des boues rouges", à laquelle se joindra...
Joissains en appel : “Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République”
C'est un cri du cœur expulsé après près de cinq heures d'audience. "Ne m’assimilez pas à un certain nombre de voyous de la République...
La feuille de route du préfet Dartout pour une grande métropole d’Arles à Saint-Zacharie
Le document tant attendu par les élus est enfin arrivé. Le préfet des Bouches-du-Rhône vient de remettre ce mercredi au gouvernement son rapport sur la...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire