Le plan social chez Gemalto validé par la direction du travail

OK
Bref
Violette Artaud
30 Mai 2018 1

Le plan social qui doit toucher 288 emplois chez le géant de la carte à puce Gemalto – dont 200 sur les sites de la Ciotat et de Gémenos – vient de franchir une nouvelle étape. La Direction des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) vient de le valider. Elle acte ainsi le fait qu’il respecte le droit du travail et que les mesures qu’il comporte sont conformes à la loi.

“La validation du plan par la Direccte n’est pas une surprise étant donné que ce plan a été signé par quatre syndicats, s’est exprimé Anthony Vella, représentant syndical de la CFE-CGC du site de Gémenos. C’est même une bonne nouvelle car on va pouvoir avancer et informer les gens sur la suite. Dans ce genre de situation, il n’y a rien de pire que l’attente.” 

Le plan négocié [lire notre article] prévoit des départs en retraite anticipés, des primes de départ d’une moyenne de 100 000 euros et une réduction de 28 du nombre de postes supprimés.


A la une

Le parquet financier perquisitionne la vieille garde pléthorique de Jean-Claude Gaudin
Le parquet national financier est de retour au château. Il y a quelques jours, des gendarmes ont opéré de nouvelles perquisitions à l'hôtel de...
Faute de dialogue, la grève des femmes de chambre de l’hôtel NH s’enlise
C'est le 43e jour de grève. L'entrée principale de l'hôtel NH Collection est habillée de confettis de papier journal. Un mot signé de l'établissement...
Nouvelle information judiciaire ouverte pour harcèlement à Lidl Rousset
L'affaire Sansonetti est devenue un symbole du mal-être au travail, depuis le suicide de ce technicien de maintenance, sur le site de Lidl à...
Déguisés en touristes, militants et délogés interpellent Martine Vassal sur son indifférence
Ils sont entrés discrètement, au compte-goutte, en chemises et petites robes chics, quand on les croise plus souvent en t-shirt et pantalon. Ce mercredi,...
Travailleuses détachées à Arles, elles ont lancé l’alerte contre le servage moderne
Yasmine et sa cousine K. grandissent à Tarragone, en Catalogne, bien loin de la plaine fertile du pays d'Arles. En 2011, la crise les...
Au 11 rue d’Aubagne, les locataires vivent dans l’inquiétude et sous les étais
"Je rêve régulièrement que je suis sous les gravats, et que ma fille me cherche." Depuis le 28 février 2018, Nadia Bechari habite Noailles,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. martine Colombanimartine Colombani

    depuis plus de 30 ans il y a régulièrement des plans sociaux: cesco puis gemplus, puis je ne me souviens plus, puis gemalto – mais que font donc ces grands gestionnaires, ces grands financiers ?

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire