Le photographe Marco Barbon dévoile les traces des anciens occupants des Baumettes

VU SUR LE WEB
Bref
le 31 Mar 2022
0
(Photo LC)

(Photo LC)

Un verre d’eau, un matelas sans âge et un poster de l’équipe de France à moitié déchiré. Les dernières traces des détenus du centre pénitentiaire des Baumettes ont été capturées dans le viseur du photographe Marco Barbon. Le Monde raconte le travail de l’artiste qui a voulu témoigner du passage des anonymes plutôt que des figures célèbres du banditisme marseillais.

Sur ses photos, datant de 2019, la nature a repris ses droits. La prison est alors vide depuis un an. Ses murs le resteront jusqu’à la démolition des “Baumettes historiques” à la fin de l’année 2021.

Source : Le Monde

Commentaires

L’abonnement au journal vous permet de rejoindre la communauté Marsactu : créez votre blog, commentez, échanger avec les autres lecteurs. Découvrez nos offres ou connectez-vous si vous êtes déjà abonné.

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire