Le 1er janvier 2019, l’Olympique de Marseille deviendra gestionnaire du Vélodrome

INFO MARSACTU
Bref
Jean-Marie Leforestier
28 Nov 2018 0

Crédit photo : Esther Griffe.

Arema, actuel gestionnaire du stade Vélodrome et l’Olympique de Marseille sont tombés d’accord. Selon nos informations, le club deviendra bien le nouveau gestionnaire de l’enceinte à compter du 1er janvier 2019. Plus exactement, c’est à une filiale du club que sera affectée cette tâche.

Il s’agit d’un point majeur du projet pour le club de football du propriétaire Frank McCourt et du président Jacques-Henri Eyraud. Ils espèrent développer les recettes en améliorant “l’expérience” des spectateurs, ce qui pourrait servir en partie les intérêts de la Ville car le loyer versé par le club est en partie indexé sur le chiffre d’affaires généré par la vente des places.

De son côté, Arema, société dont l’actionnaire majoritaire est aujourd’hui une filiale de Natixis (groupe Banque populaire-Caisse d’épargne), devra continuer d’assurer le fonctionnement du partenariat public-privé qui la lie à la Ville.

Relire notre article : Au Vélodrome, l’OM jouera vraiment à domicile


A la une

Un projet de décret met à mal la protection de la Sainte-Victoire et de la Nerthe
C'est un petit changement qui pourrait avoir de lourdes conséquences sur le paysage des Bouches-du-Rhône et en premier lieu sur ses sites classés. Le...
Urbanisme : la métropole devra mettre du social dans son plan
La victoire se joue parfois dans les détails. La vice-présidente chargée de l'urbanisme, Laure-Agnès Caradec se réjouit d'un avis favorable "rendu à l'unanimité" des...
L’ex-raffinerie de LyondellBasell de Berre attend toujours sa reconversion
Réparties entre quelques pins et d'immenses cuves d'acier, les dizaines de cheminées éparpillées à l’est de Berre-l’Étang font partie du paysage. Elles s'étalent sur...
Pour le théâtre Toursky, Richard Martin exige une rallonge de Jean-Claude Gaudin
Ils sont venus, ils sont tous là, rassemblés autour de Richard Martin sur la petite scène du Toursky. L'humeur est plus que jamais à...
Les taudis de la rue de Versailles bientôt démolis
Ces quelques immeubles décatis surplombés par l'autoroute A7 pourraient servir de maisons-témoins du mal-logement. Parmi ceux-ci, le 7 rue de Versailles tient le haut...
Logement, achat de l’hôpital Salvator : les dossiers chauds métropolitains du 16 mai
Prestement, la présidente Martine Vassal a fait retirer de l'ordre du jour le programme local de l'habitat (PLH) dont les maires du Pays d'Aix...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire