La référente départementale de la République en marche, Corinne Versini démissionne

Départ
Bref
Coralie Bonnefoy
10 Sep 2018 3

Cet après-midi, un peu avant 15h, Corinne Versini a annoncé, via la messagerie cryptée Telegram, aux militants du département qu’elle démissionnait de ses fonctions de référente 13 de la République en Marche. Elle a confirmé cette information auprès de Marsactu. Dans un communiqué rendu public peu après, elle met en avant “des raisons personnelles” notamment liées au développement de son entreprise.

La cheffe d’entreprise, fondatrice de la société Genes’ink basée à Rousset, avait été très engagée lors de la campagne présidentielle. Elle avait ensuite brigué le poste de députée de la quatrième circonscription de Marseille face à Patrick Mennucci (PS) et Jean-Luc Mélenchon (LFI). Battue par ce dernier, elle était depuis lors la référente départementale du mouvement créée par Emmanuel Macron. Très contestée en interne, elle avait été confirmée pour trois ans à ce poste en 2017.

Actualisation le 10 septembre 2018  à 15 h 19 avec les éléments du communiqué de Corinne Versini.


A la une

Le projet de la piscine d’Euroméditerranée prend l’eau
Il fait partie des arguments avancés par la ville de Marseille, lorsque les critiques concernant le manque de piscines municipales se font trop vives....
Bernard Tapie veut licencier le principal syndicaliste de La Provence
La scène se déroule non pas à Marseille mais à Paris d'où Bernard Tapie dirige son journal, La Provence. L'actionnaire principal tient ses conseils...
Habitat indigne : l’État et les collectivités rejouent leur éternel ping-pong
"Jean-Claude, cela serait bien que nous appelions Julien Denormandie et Jacqueline Gourault lundi matin. Je la connais bien, elle était au Sénat avec moi"....
Violences à la marche de la colère, manifestants et policiers se rejettent la faute
Fierté et déception. C'est dans cet état d'esprit que les organisateurs de la marche de la colère faisaient le bilan devant la presse. Fierté...
Un nuage de lacrymo trouble la colère des Marseillais
Un énorme nuage de lacrymogène en guise de réponse à la contestation pacifique. À 19 h 30, une partie des 8000 manifestants comptés par la police...
Emportée par la vague #BalanceTonTaudis la mairie tente de garder la tête hors de l’eau
"Depuis que ça a été lancé, c'est une avalanche. Ça noie complètement le service gestion des risques parce qu'on est appelé de partout." Ce week-end,...

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

  1. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Franchement , je ne sais comment me remettre d’une si grande perte, je me sens tout “estranssiné” !

    Signaler
  2. julijojulijo

    Pas vraiment “estranssiné” !!!! plutôt amusé.
    Cependant chez les rem on peut noter que la vie est un peu dure…..
    Cet agglomérat de personnalités fort différentes, probablement sérieuses et motivées, pouvait-il durer sur le long terme ?
    (et sans carottes !)

    Signaler
  3. Antoine de MeriaAntoine de Meria

    Rassurez vous je viens de m’en remettre très bien.
    Il y avait quand même un sacré relent d’opportunisme dan cette démarche.
    Ni la première, ni la dernière d ailleurs, mais bon…

    Signaler

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire