La justice place le McDo de Saint-Bartélémy en procédure de sauvegarde

Joug
Bref
le 2 Oct 2019
0

Le tribunal de commerce de Marseille vient de placer le McDo de Saint-Barthélémy (14e) en procédure de sauvegarde, à la demande du franchisé Jean-Pierre Brochiero. Foyer de la contestation sociale qui oppose salariés et direction depuis de longs mois, le restaurant « justifie des difficultés [financières, ndlr], qu’il n’est pas en mesures de surmonter et de nature à conduire à la cessation de paiement », note le président.

Ce dernier a par ailleurs décidé de rejeter la demande de réouverture des débats de l’avocat des salariés. Pour Ralph Blindauer, qui évoque une « faillite organisée », « McDonald’s veut faire faire le sale boulot par le tribunal. Ils n’ont aucune intention de sortir ce restaurant de l’ornière. »

Concrètement, la procédure gèle les dettes et vise à construire un plan de sauvegarde, sous la supervision d’un administrateur judiciaire même si le franchisé conserve la pleine gestion de l’entreprise. Ce plan peut passer par une réorganisation de l’entreprise, y compris des licenciements, ou une cession. La prochaine audience prévue pour le 2 avril 2020. D’ici là, la justice se réserve le droit de prononcer le redressement judiciaire.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire