La France insoumise lance, à son tour, son appel à l’unité pour les municipales à Marseille

Ouverts
Bref
le 14 Juin 2019
0

La rédaction du texte avait créé de fortes tensions au sein des militants marseillais de la France insoumise (Lire notre article). L’appel à l’unité en vue des municipales est finalement rendu public ce jeudi soir par Sophie Camard, suppléante de Jean-Luc Mélenchon, via les réseaux sociaux. Un appel à l’union qui fait suite à ceux formulés notamment par le PCF ainsi que par plusieurs collectifs citoyens.

Le texte s’appuie sur le concept de « fédération populaire », lancé par le leader du mouvement, pour plaider en faveur d’une « dynamique citoyenne » par delà les étiquettes. Un fédération populaire qui devra être lieu de rassemblement pour « les collectifs citoyens, les associations, les syndicats, les militants politiques », insistent les insoumis. « Le rôle de la France insoumise et des organisations politiques qui auront compris cette urgence sera de soutenir cette dynamique populaire sans la détourner », soutient le texte, avant d’encourager les citoyens à participer aux états généraux de Marseille, portés par de nombreux collectifs citoyens.

Une prise de position par laquelle la France insoumise se déclare donc prête à ne pas occuper la place de leader de la gauche à Marseille, tranchant les débats internes, pour le moment au moins. Dans un registre différent, la semaine dernière dans La Provence, Sébastien Delogu, figure locale de la FI, avait demandé à Jean-Luc Mélenchon de se présenter, ajoutant qu’autrement, il se porterait lui-même candidat.

Commentaires

Vous devez être vous-même abonné pour écrire un commentaire sur un article réservé aux abonnés.

Ajouter un commentaire

Vous avez un compte ?

Mot de passe oublié ?


Ajouter un compte Facebook ?


Nouveau sur Marsactu ?

S'inscrire